Lire une partition de piano ou une tablature – doigts et accords

Parmi les premiers conseils au piano, je veux vous indiquer comment lire une partition et une tablature. Vous trouverez 2 types de notation qui accompagnent les notes ou les paroles d’une chanson. Des indications pour la position des doigts et des indications pour les accords.

 

Cliquez-ici pour revenir à la page des accords de piano

 

Vous débutez le piano, vous avez besoin de conseils pour apprendre

Vous voulez une aide pour lire les accords, vous souhaitez jouer des morceaux
en prenant "les bonnes habitudes"...

Recevez gratuitement mes 2 guides et 2 morceaux

Recevez gratuitement par email

Les guides "Les bonnes méthodes pour apprendre vos partitions" et "300 accords de piano"

2 morceaux faciles, avec des conseils détaillés en vidéo :
le 1er prélude de Bach et la chanson Hallelujah

Ce sont : 25 pages de conseils, 300 schémas d'accords, 12 vidéos

Déjà pianistes les ont reçu !

L'envoi est immédiat. Vos données resteront confidentielles

 

Les 5 doigts de la main

Doigts chiffre

Pour chaque doigt, il y a 1 chiffre, c’est aussi simple que ça, du pouce (1) à l’auriculaire (5). Chaque chiffre sur une note de la partition renvoie au doigt conseillé pour jouer cette note.

Alors bien sûr, ces notations, que l’on appelle couramment les doigtés d’une partition ne sont utiles que si on connaît le nom des notes et leurs positions sur le clavier.

A noter que les mains sont symétriques. Le 1 est valable pour le pouce de la main gauche comme celui de la main droite.

 

Notation anglaise des notes et des accords de piano

Vous avez certainement remarqué des lettres accompagnant les paroles d’une chanson ou figurant au dessus des notes d’une partition. Ces lettres correspondent au nom des accords selon le système anglo-saxon, par comparaison à notre système de notation latin.

Nom des notes ou de l’accord : C, selon le système anglais (=do, selon le système latin), D (ré), E (mi), F (fa), G (sol), A (la), B (si)

Le nom d’un accord contient souvent d’autres annotations : m (mineur), M (majeur), dim (diminué) , aug (augmenté), 7 (accord de septième) …

Vous pourrez facilement trouver la signification d’un accord et surtout comment le jouer sans vous soucier du solfège. C’est le meilleur moyen d’apprendre un morceau, accompagner une chanson par exemple, quand on est débutant.

Exemple : représentation de l’accord de C ou do majeur

Accord de do - C major

 

Les autres conseils et exercices pour apprendre le piano

Conseils

Les bonnes positions : le corps, les bras, les mains

Lire une partition ou une tablature – doigts et accords

Débutants – Premiers exercices au piano

Les notes aux 2 mains

Les notes liées

Premiers accords

Accords – utilisation et mélodie

Accords – arpèges

Partager sur facebook

19 commentaires


  • DEVIEU Janinr

    comment développer la notation anglaise sur le piano pour trouver la melodie ????merci d’avance

    • Benoit

      Bonjour,
      Si je comprends bien la question :
      Pour développer une mélodie à partir des lettres, C, D, … Il faut avant tout utiliser les notes qui composent l’accord de base (l’accord de Do, Do/Mi/Sol dans le cas de la notation C).
      La main droite « brode » une mélodie quand la main gauche plaque l’accord de base où la note fondamentale. Pour en savoir plus sur les accords, vous pouvez lire cet article.
      Et vous trouverez des exemples concrets de tablatures sur cette page.

      Salutations, Benoît

  • SIMONETTI Maurice

    En terme de notation (non conventionnelle) de la mélodie, les accords peuvent servir de base pour créer un petit bout de mélodie.

    En effet, dans la notation que j’ai développé (notation MAUS), un accord peut être conçu
    – comme un ensemble de notes (généralement trois ou quatre) s’accordant ensemble plus ou moins harmonieusement et ce, dans une certaine logique (dépendant des accords précédents et des accords suivants). Les accords sont dans ce cas plutôt plaqués (plutôt à la main gauche),
    – mais aussi comme un réservoir de notes qui jouées dans un certain ordre (selon une codification préalablement établie) formeront une mélodie. Dans ce cas l’accord arpégé (plutôt à la main droite) sert a noter la mélodie (exception faite des notes qui seraient répétées et du rythme)

    Cordialement à vous Janinr
    (et en espérant que le webmaster soit en phase avec ce commentaire).

    • Benoit

      Bonjour,

      Je ne connais pas votre méthode MAUS. Au premier abord, la description que vous faites en quelques lignes semblent assez complexe.

      Les lecteurs intéressés pourront se faire une idée en visitant votre site.

      Je salut dans tous les cas votre motivation et travail dans un but pédagogique.

      • SIMONETTI

        merci bien Benoit pour ces encouragements

  • jacob

    bonjour Benoit , je suis débutante .. est ce que systématiquement toutes les partitions auront les numéros de doigts ???
    ma difficulté je n arrive pas souvent a lire les notes et à regarder si mes doigts sont bien au bon endroit sur le clavier … résultat je joue comme une tortue sans rythme … cela fait un mois que j’ai commencé

    merci

    • Benoit

      Bonjour Jacob,

      1 mois, ce n’est que le début. Donc aucune inquiétude !

      Toutes les partitions n’auront pas les doigtés, certaines quelques-uns. C’est mieux d’avoir ces indications au début, sur un maximum de notes (au mieux, un professeur vous conseillera les doigtés les plus appropriés).

      On regarde souvent ses doigts quand on débute, on ne connais pas encore par cœur toutes les touches, et notre placement est approximatif. C’est normal. Essayez un maximum d’automatiser les gestes en répétant encore et encore. Plus les passages sont courts, plus le cerveau mémorisera vite.

      Petit à petit, on se sent plus à l’aise avec la connaissance du clavier et de ses touches en parallèle de la lecture des notes d’une partition. On déchiffre mieux même si cela reste un exercice difficile.

      Bonne continuation

  • Frédo

    Bonjour à tous

    commençant le synthé cette année à l’âge de 40 ans mon prof actuel veut absolument pour ma main gauche les positions de doigts en 5-3-1 ou 4 -2-1. J’ai vu avec mon premier prof (hélas décédé après la 3ème leçon j’en suis encore ému) la position 5-2-1 qui m’est devenu familière et pratique. Mon prof actuel me dit que cette position est exceptionnelle mais moi je l’utilise très souvent, notamment pour les passages d’accords C G et F. Du coup j’essaie de modifier mais ce n’est pas facile ou pratique et je stagne depuis 2 mois sur la leçon 8 EL CONDOR PASA (avec ses C G F E7 AM…), facile en impliquant le 5-2-1 mais bien compliqué avec ce qu’il me demande. De plus les autres morceaux (LE LAC MAJEUR, LES PARAPLUIES DE CHERBOURG…) avant exécutés facile deviennent une galère (méthode DELRIEUX). Qui est dans le vrai et quelles sont les positions correctes avec la main gauche ?

    Merci

    • Benoit

      Bonjour Frédo,

      A première vu, si il faut jouer les accords de C, G ou F à la main gauche dans leur état fondamental : le doigté 5,3,1 est la position la plus naturelle. 4,2,1 correspond aussi à un écartement confortable. A l’inverse, en jouant 5,2,1, le 4ème et 3ème doigt restent en l’air alors que l’intervalle entre 5 et 2 est petit, c’est une tierce.

      Le 5,2,1 me paraît donc inégal. Après, il faut aussi voir les enchaînements entre les accords et surtout si ils sont renversés ou non. Par exemple, sur l’accord de F renversé Do/Fa/La, on est plus à l’aise en 5,2,1 (toujours en parlant de la main gauche).

      Bonne continuation

  • Frédo

    Bonjour

    Merci pour votre réponse. Donc cette position main gauche 5-2-1 n’est pas comme cela arrange ou au feeling mais dans des configurations bien particulières. Ce serait:
    -quand on passe de F à C;
    – quand on passe de G à C;
    -quand on démarre le premier accord de la partition par un C.

    Est-ce cela ou est-ce plus fin, par exemple en fonction de ce que la partition donne comme accords futures (bref pas vraiment de règles mais de la logique) ? Lire la partition en amont en répétant lentement le morceau permet de voir ce qui est pratique et surtout logique. Mais si cette position 5-2-1 n’est pas logique on peut sans le savoir être dans un placement de doigts erronées.

    Moi je le fais:
    -pour passer de C à F;
    -pour passer de G à F;
    -quand un C se présente.

    Mon professeur me dit que, déjà c’est pas bien (donc il est pas content et on recommence), puis que dans l’avenir (et je le crois bien sûre) mon poignet gauche me le fera regretter par des douleurs articulaires. Ça ne donne pas envie de continuer comme cela ! Mais ce mouvement de poignet qui a priori est parasite ne me procure aucun gêne (pour le moment ?)

    La règle serait donc dans une égalité d’écart des doigts que dans une suite d’accord en enchaînant les doigts comme ci ou ça ?

    Merci

    • Benoit

      Bonjour Frédo,

      Si on doit définir deux règles pour les doigtés des accords :
      – dans votre cas 5,2,1 à la main gauche : il ne faut pas que les doigts 5 et 2 soient proches (Do-Mi par exemple).
      – ils sont cohérents lorsqu’on enchaîne plusieurs accords (« lier » 1 ou 2 doigts en enchaînant deux accords respecte cette logique).

      Exemple, si vous passez de C (Do, Mi, Sol) à F (Do, Fa, La) :
      C : doigtés 5,3,1 puis F : doigtés 5,2,1. Le doigt 3 peut faire une liaison entre les deux accords plaqués.

      Dans tous les cas, je vous conseille de suivre les préconisations de votre prof.

      Bonne continuation

  • leo

    Bonjour Benoit , je débute depuis 4 mois le piano , j’aimerai apprendre « Plus bleu que tes yeux » au piano https://www.boiteachansons.net/Partitions/Charles-Aznavour/Plus-bleu-que-tes-yeux.php#Accords.
    Ce site montre les accords de la musique mais si j’ai bien compris c’est que la main droite ? J’aimerai jouer des deux mains. Est-ce possible ? merci.

    • Benoit

      Bonjour Léo,

      Si la main droite joue un accord de 3 notes ou 4 notes, la main gauche peut jouer facilement la note fondamentale du même accord, et éventuellement la doubler à l’octave.
      La façon de jouer l’accord à la main droite peut être variée : plaquer, arpéger, alterner différents intervalles, rythmer…

      Bonne continuation.

  • Elieor

    Bonjour Benoit,
    Je voudrai savoir comment connaitre la position des doigts si la partition ne nous donne pas les doigtés.

    • Benoit

      Bonjour,

      C’est une excellente question. Si vous avez un conseil extérieur comme un professeur, l’idéal est de valider ensemble les meilleurs doigtés.
      Voici quelques remarques :
      – Les doigtés peuvent dépendre de la personne : si vous avez une très petite main ou une grande main, il peut y avoir des différences
      – Les doigtés dépendent de comment se succèdent les notes. Vous ne commencerez pas par exemple à la main droite sur le pouce s’il vous faut jouer juste après la note voisine à la basse
      – Les bons doigtés privilégient le moins de déplacement et assurent de lier au mieux les notes (s’il faut lier) : il faut faire l’économie des déplacements

      Enfin, si vous débutez tout seul, il est conseillé d’acheter des partitions avec un maximum d’indications, dont les doigtés.

  • chris

    Bonjour Benoît
    J’aime beaucoup les morceaux :
    *Menuet d’ Anna Magdalene Bach
    *jeux interdits
    *Le printemps de Vivaldi
    que j’essaie de faire à deux mains.
    C’ est super grâce aux chiffres que tu as marqué pour la position des doigts, mais il n’ y en a pas dans les partitions faciles pour piano sur le site que tu as conseillé. En aurais-tu d’ autres faciles à mettre en ligne avec doigtés ? Ce serait super !! Merci d’ avance. Sinon ou pouvons-nous en trouver ?
    Bonne journée

  • Alain

    Bonjour Benoît
    J’ai 61 ans et je débute le piano, vieux rêve que mes enfants m’ont donnés l’occasion d’assouvir.
    Cela fait 15 jours que j’ai reçu ce bel instrument, un piano d’étude droit.
    En plus d’une méthode je commence prochainement avec un prof
    Je sais que cela va être très long mais on va « s’accrocher »
    Le plus dur, bien sûr c’est l’indépendance des deux mains.
    Y a t’ils d’autres exercices pour s’entraîner?
    Merci pour vos conseils et votre site
    Alain

    • Benoit

      Bonjour Alain,

      Au début, il y a aussi la question de renforcer les doigts pour gagner en agilité et vigueur pour appuyer les touches. De plus la main gauche peut être plus maladroite (si on est droitier) et les doigts 4 et 5 moins faciles « à commander ». Il y a pour cela des exercices spécifiques de délié (Hanon en tête). Bien sûr, toutes les partitions aident à gagner en aisance. Ca , c’est pour le côté mécanique. Pour le côté intellectuel, c’est la lecture de la musique et du solfège qui viennent en premier : les notes et le rythme.

      Je suis sûr que votre prof vous donnera progressivement les pistes pour bien démarrer.

      Bon apprentissage 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus de commentaires