Clé de Sol, Clé de Fa. Apprendre à lire les notes sur une partition de piano

Apprendre à lire les notes est fondamental lorsqu’on souhaite jouer du piano à partir d’une partition.

Les notes sont comme des lettres, mais leur nom dépend de leur position sur la portée de musique. Le premier objectif de la lecture est de savoir identifier les notes. Le piano a cela de particulier qu’on lit une partition pour les deux mains, une portée pour la main gauche et une portée pour la main droite.

Cet article est une introduction à la lecture des partitions : vous verrez les symboles des clés utilisées en musique et la position des notes sur les deux portées, en clé de Fa et clé de Sol.

Les autres leçons et conseils sur le solfège sont disponibles sur cette page

Vous débutez le piano, vous avez besoin de conseils pour apprendre

Vous voulez une aide pour lire les accords, vous souhaitez jouer des morceaux
en prenant "les bonnes habitudes"...

Recevez gratuitement mes 2 guides et 2 morceaux

Recevez gratuitement par email

Les guides "Les bonnes méthodes pour apprendre vos partitions" et "300 accords de piano"

2 morceaux faciles, avec des conseils détaillés en vidéo :
le 1er prélude de Bach et la chanson Hallelujah

Ce sont : 25 pages de conseils, 300 schémas d'accords, 12 vidéos

Déjà pianistes les ont reçu !

L'envoi est immédiat. Vos données resteront confidentielles

 

Les clés en musique

La clé en musique désigne le nom de la note à laquelle elle fait référence. Il existe 3 clés : la clé de Fa, la clé d’Ut (pour Do) et la clé de Sol. Elles sont notées au début de la portée, sur la même ligne que la note dont elle porte le nom.

La clé est un marqueur. Comme elle désigne une note, son objectif est de « fixer » les autres notes sur la portée dans l’ordre que l’on connaît : Do-Ré-Mi-Fa-Sol-La-Si.

 

Symbole : clé de Fa, clé d'Ut, clé de Sol

Symbole : clé de Fa, clé d’Ut, clé de Sol

 

 

Portée théorique

Afin de représenter l’échelle des sons, la portée théorique aurait pu contenir 11 lignes mais son usage aurait été difficile, l’œil détectant mal la hiérarchie des notes sur autant de lignes. On a préféré scinder ce bloc en deux, 2 portées de 5 lignes. La 6ème ligne est fictive.

Portée générale de 11 lignes (source : solfego.fr)

Portée générale de 11 lignes (source : solfego.fr)

 

L’apparition des 3 clés

Le Do sur la 6ème ligne fixa la clé d’Ut. Deux autres marqueurs furent placés en dessous et au-dessus du Do : le Fa sur la 4ème ligne, et le Sol sur la 8ème ligne. Ces trois notes sont devenues les clés que l’on utilise aujourd’hui.

3 Clés - portée unique

Représentation des clés sur la portée théorique

 

Au final, l’objectif des clés musicales est de couvrir toute l’échelle des sons que sont capables de produire les instruments de musique ainsi que la voix humaine. La clé de Fa pour le registre des sons graves, la clé d’Ut pour les médiums et la clé de Sol pour les sons plus aigus.
Les deux portées de 5 lignes que nous utilisons pour les partitions de piano sont appelées un système. Le Do central qui réunit les deux portées est aussi nommé par les pianistes « Do de la serrure ».

Do clé de la serrure

Le système : clé de Fa 4ème ligne et clé de Sol. Le Do est central (Do de la serrure)

A noter que la clé de Fa peut être utilisée sur la 4ème ligne ou la 3ème ligne. Nos partitions de piano utilisent la clé de Fa 4ème ligne.

 

Noms des notes de piano sur les deux portées

Nom des notes

 

En dehors de la portée : lire les notes dans les octaves

L’utilisation de deux seules portées est trop réduite pour représenter toutes les 88 notes du piano. Pour cette raison, on peut lire deux symboles qui signifient que les notes sont sur une octave en dessous ou au-dessus.

1 octave supérieure : 8va pour « ottava alta »
2 octaves supérieures (symbole assez rare) : 15a

1 octave inférieure : 8vb pour « ottava bassa »
2 octaves inférieures (symbole assez rare) : 15b

Symbole ottava alta et ottava bassa

 

Pour poursuivre votre apprentissage, vous pourrez par la suite vous diriger vers ces articles :

Théorie et exercices pratiques

Les notes aux 2 mains

Les notes altérées

 

Méthode et apprentissage

Le Dandelot : un manuel de solfège pour l’étude des clés et des notes

 

Partager sur facebook

33 commentaires


  • perluete

    Merci encore pour toutes ces notions qui viennent à point en complément des cours que je suis assidûment et avec grand plaisir..
    Et merci pour « Lucy in the sky », je croyais que je n’y arriverai pas et puis si !
    Quant à Eric Satie, j’aime beaucoup c’est un de mes buts au piano. Avez-vous visité son musée à Honfleur (ce sont les maisons d’Eric Satie) Quel personnage !

    Perluete

    • Benoit

      Merci
      Oui Erik Satie est sympa à jouer. Des classiques « grand public » et assez abordables comme la berceuse.

      Bonne continuation !

  • charles

    je vous remercie pour le cours. A travers ce cour j’ai compris beaucoup de chose.

  • Elisabeth

    Je commence tout juste, je vois qu’il y a plein de choses à savoir, je prendrai mon temps et j’y arriverai merci à tous.

  • marque

    Bonjour et un grand merci pour toutes ces explications. Une question ; doit on lire de bas en haut cle de fa puis cle de sol ou inversement.
    Bien Cordialement
    Jp

    • Benoit

      Bonjour JP,

      Notre regard doit aller de bas en haut lorsqu’il y a de nouvelles notes sur les deux portées.

      Cordialement

    • Moi

      On doit lire de bas en haut .

      • Benoit

        Oui, le regard balaye la partition de bas en haut (quand il y a des notes sur les deux portées).

        Si vous avez des notes longues sur la portée du bas, votre regard peut davantage rester sur la partie du haut.

        • Claudine

          Bonjour
          Y a-t-il une raison neurologique à la lecture de notes de bas en haut (balayage, mouvements oculaires)…
          Merci
          Bien à vous
          Claudine

          • Benoit

            Bonjour Claudine.

            Je ne sais pas si notre cerveau a un sens privilégié.

            Un même sens de lecture permet de toujours avoir le même raisonnement, d’adopter le même réflexe : lecture sur la partition de bas en haut => sur le piano du grave à l’aigu (donc de gauche à droite).

            Il est aussi important de maintenir le regard sur la portée du haut quand la portée du bas affiche des notes tenues (et inversement).

            Bonne continuation.

  • Matagne

    Bonjour,

    Merci pour ces apports !
    A bientôt,
    D.MATAGNE

  • Benns

    Merci pour ces informations mais j’aimerais obtenir plus

  • leelou

    bonjour Benoit

    je me posais cette question justement sur la clé de fa car j’avais l’impression que les notes n’étaient pas les même que sur la clé de sol et bien j’ai m’a réponse aujourd’hui merci je vais me mettre à étudier cela en profondeur et continuer mes exercices de travail des deux mains car j’ai encore du mal en jouant sur une partition les exercices je les réussie mais dès que je passe à une partition je suis perdue dans la lecture des notes et là aussi vous y répondez aujourd’hui encore merci

  • EVINI corneille

    je voudrais connaitre comment compter le temps

    • Benoit

      Cet article vous permettra de vous exercer sur des rythmes de base.

      • dominique

        Bonjour Benoit !

        Je voulais vous écrire depuis longtemps pour vous complimenter sur votre site qui est très clair, donc très abordable , même pour une débutante que je suis !

        Un grand merci à vous , Benoit !
        Dominique

        • Benoit

          Merci Dominique 🙂

  • Vignon

    Merci je m’y applique avec passion

  • Christophe

    Bonjour Benoit,
    J’essaie de comprendre la relation entre clef de sol et de fa, sur votre photo « Le système : clé de Fa 4ème ligne et clé de Sol. Le Do est central (Do de la serrure) » c’est très clair, mais sur les partitions habituelles l’espace entre les 2 clefs est beaucoup plus grand, avec beaucoup de notes « hors de portée ».
    Pourquoi sur la clef de sol les notes hors de portée vers le bas ne sont elles pas écrites sur la portée de clef de fa, mais plutôt « dans le vide?
    Combien y’a t-il d’écart entre la portée clef de sol et la porté clef de fa, sur une partition « normale » ?
    merci d’avance!

    • Benoit

      Bonjour Christophe,

      C’est une bonne remarque.

      En effet, cette représentation permet de bien visualiser le Do central, qui est toujours placé au même endroit, que ce soit sur la clé de Fa ou la clé de Sol.

      Au delà, les notes sont placées dans les « lignes supplémentaires » entre les deux portées (donc avec un espacement suffisant entre les deux). Les notes placées en dessous sont lues en clé de Sol. En général, on va jusqu’au Fa ou Mi grave. Ces notes seront placées sur la même porté en clé de Sol si elles sont aussi jouées par la main droite, le mouvement est le même, la suite de notes est logiquement entièrement écrite en clé de sol.

      Au contraire, dans les lignes supplémentaires, au-dessus du Do pour la clé de Fa, on lira en général jusqu’au La ou Si plus aigu.

      • Christophe

        Merci Benoit
        Donc la clef de Sol c’est pour la main droite, clef de Fa pour la main gauche.
        Pourquoi ne pas mettre 2 portées de clef de Sol l’une au dessus de l’autre pour chaque main, (avec une indication d’octaves vers le bas par exemple pour la main gauche) plutôt que de créer une clef de Fa, qui nécessite un apprentissage supplémentaire, alors que ces 2 portées ne « communiquent » pas l’une avec l’autre. Contrairement au dessin avec le Do central, où ça semble logique vu qu’immédiatement à partir du Do grave en clef de Sol on passe au Do aigu en clef de Fa. Mais en pratique, comme vous le décrivez ce n’est pas le cas.

        • Benoit

          Christophe,

          En général, la clé de Sol est pour la main droite car l’échelle des sons est plus aiguë. Mais pas tout le temps. Il arrive que la main gauche prenne quelques notes écrites en clé de Sol pour une question de doigtés. La main gauche peut aussi prendre tout une partie en clé de Sol et inversement, la main droite peut jouer des notes écrites sur la portée clé de Fa. Enfin, le système (les deux portées) peut être entièrement en clé de Sol ou entièrement en clé de Fa. Dans ce cas, la position des notes est équivalente.

          L’origine des clés, donc la position des notes est l’échelle des sons. Comme on le voit dans le schéma, la première note en dessous du Do médian est un Si, ce qui paraît logique (et non un Sol).

          La lecture se travaille (sans piano et avec piano). Au début, si on ne connaît que la clé de Sol, on fait « le calcul » de la position des notes en clé de Fa, c’est normal, mais pas automatique. A force de lecture, l’oeil s’habitue à passer d’une clé à une autre. La reconnaissance de la position des notes est automatique.

          • Christophe

            Merci Benoit pour ces explications !

  • Hélyse

    Bonjour,
    Je commence tout juste le piano avec quelques premières bases en solfège. Cependant je me demande: quelles portés lire lorsque qu’il y en a trois sur une partition ? Est-il possible de jouer la première clé de sol et la clé de fa reliée à une seconde clé de sol afin d’avoir la mélodie ?
    Car j’ai l’impression que les deux portées reliées sont faites pour accompagner, hors j’aimerai plus particulièrement jouer la mélodie

    Merci d’avance !

    • Benoit

      Bonjour Hélyse.

      Oui, c’est possible, la première clé de Sol est soit un autre instrument, soit un chant. Dans ce cadre, la partie piano est souvent l’accompagnement.

      Essayez, vous verrez à l’écoute ce qu’il en ressort. Il faut juste s’assurer que la mélodie qui n’est pas le piano s’adapte bien en terme de doigtés (sinon faire quelques arrangements).

      Bonne continuation.

      • Hélyse

        Merci beaucoup pour votre réponse, je vais essayer !
        J’ai encore une petite question : Sur pas mal de partition je remarque un soupir au dessus d’une note, savez-vous comment cela doit-il être joué ?

        • Benoit

          Bonjour Hélyse.

          Cela veut sans doute dire que sur cette même portée, il y a plusieurs voix. Le soupir concerne une des voix alors que l’autre joue en même temps une autre note (c’est votre cas), ou tient une note longue précédemment jouée.

  • Nico

    Bonjour,
    Tout d’abord, bravo pour ce site. Tout y est très clair (et c’est la première fois que je vois cette portée à 11 lignes 🙂 )
    Essayant d’apprendre le piano, je me retrouve assez souvent à mélanger les notes des 2 clés, ce qui est assez frustrant…
    Sauriez vous quelle est la raison historique qui a poussé les compositeurs à choisir d’écrire en clé de sol et clé de fa, à la place par exemple de 2 clés de sol (dont une se jouant à l’octave ou à la double octave) ?
    Un tel choix aurait peut être changé l’espace entre les 2 portées, mais il aurait surtout allégé mes maux de têtes !
    Merci

    • Benoit

      Merci Nico.

      La clé de Fa 4ème ligne comprend les 5 dernières lignes de cette fameuse portée théorique à 11 lignes. Si on prend l’hypothèse d’une 2ème clé de Sol plus basse, cela n’assurerait pas la continuité de la portée (et donc la continuité de la portée clé de Fa / clé de Sol via le Do médian).

      Avec l’expérience, la lecture sur deux clés devient automatique. Notre cerveau devient capable de lire automatiquement une note selon le référentiel sur lequel il est « branché ».

  • Jean-noel

    Merci pour ce site. Je me sens vraiment bien d’avoir un bon prof de musique.

  • Nell

    J ai découvert le monde de la musique grâce au manga et surtout à l’animation de « Shigatsu wa Kimi no uso » ou « Your lie in April « 

    • Benoit

      Bonjour Nell,

      Oui, les compositions de beaucoup d’animes sont très jolies (très classique et mélodique pour certaines). Ca était aussi une découverte pour moi il y a quelques années.

      Pour info, voici les pages sur tous au piano :
      Hayao Miyasaki
      Et cet anime

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus de commentaires