Apprendre le rythme au piano, de la ronde à la double croche

Dans le piano, il est question de notes mais il est aussi question de rythme. Derrière le rythme, il y a d’une part la pulsation qui indique la vitesse à laquelle s’exécute un morceau ou un passage. D’autre part, il y a le temps de chaque note, la durée pendant laquelle on doit tenir une note ou un accord.

Dans cet exercice, vous apprendrez dans le rythme les différentes valeurs des notes. On se servira du métronome pour sentir la régularité, puis on alternera les différents rythmes main gauche / main droite à l’aide d’une petite mélodie.
Les autres exercices pour débuter le piano sont disponibles sur cette page

 

L’indication du tempo

Avant de démarrer, je vous propose de regarder la partition qui accompagne la vidéo. Au début de celle-ci, vous pouvez remarquer une noire avec une valeur qui suit, c’est le nombre de battements par minute. Dans notre cas, il y a 60 battements de noire par minute : la durée de la noire est donc de 1 seconde. Cette valeur est indicative, vous n’êtes pas obligé de l’appliquer strictement, seul un métronome réglé à 60 bpm vous permettra de tenir précisément cette cadence. C’est ce que nous allons faire, je règle le métronome de mon piano numérique à « 60 la noire » en 4/4.

Télécharger la partition

 

De la ronde à la croche

Pour commencer, jouons les différentes valeurs des notes à l’aide d’un seul doigt sur le clavier : ronde (4 temps), blanche (2 temps), noire (1 temps), croche (1/2 temps), double croche (1/4 temps). Il ne faut pas se précipiter ou prendre du retard par rapport à la pulsation, je vous conseille de continuer cette boucle si vous ne vous sentez pas à l’aise et régulier. Aidez vous de votre corps pour ressentir le bon rythme et comptez éventuellement à haute voix.

Jouons maintenant la succession de notes de la petite mélodie. La main droite joue deux fois plus vite que la main gauche. Le but est bien de respecter la pulsation de la première mesure (rondes et blanches) à la dernière (noires et croches). Si vous prenez chaque fois du retard, n’hésitez pas à baisser la pulsation (à 50 ou 40 bpm), commencer ainsi pour bien mémoriser l’exercice. Vous pourrez ensuite rejouer à 60, voir tenter plus vite. Seule règle : jouer toute la partition à la même pulsation.

 

Métronome : le métronome est l’instrument, qui par un signal auditif (et visuel) permet d’indiquer le tempo, c’est à dire la vitesse à laquelle doit être jouée une partition. Il existe des métronomes mécaniques (les petits balanciers) et plus généralement aujourd’hui des métronomes électroniques.

 

Indication de tempo – référence italienne : il existe couramment des références de tempo en italien qui sont annotées au début d’une partition ou à l’introduction d’un mouvement, si il y a changement de tempo. Par exemple, ces indications de lent à plus rapide :

adagio, pour « à l’aise » : 60 à 80 pulsations par minute

andante, « allant » : 76 à 100 pulsations/minute

allegro, « animé » : 112 à 160 pulsations/minute

 

Les autres conseils et exercices pour apprendre le piano

Conseils

Les bonnes positions : le corps, les bras, les mains

Lire une partition ou une tablature – doigts et accords

Débutants – Premiers exercices au piano

Les notes aux 2 mains

Les notes liées

Premiers accords

Accords – utilisation et mélodie

Accords – arpèges

Partager sur facebook

8 commentaires


  • Véro

    merci pour vos conseils , je crois que le problème c’est que l’on veut aller trop vite , je voudrais déjà jouer des tubes de maintenant avec un accompagnement qui fait que le morceau est joli a écouter mais je me rends compte qu’ il faut passer par des étapes ,,,,,,,,,,,patience et travail ,,,

    • Benoit

      Oui, jouer un morceau sans connaître quelques bases peut être délicat (pas la bonne posture, pas les bon doigtés, les mauvaises habitudes s’installent). Jouer un morceau qui nous plaît est normal, il faut que cela reste un plaisir. En même temps, le morceau doit rester à notre niveau, ou faire que l’on se fixe un objectif à travailler.

  • Alain

    Bonjour Benoit, merci pour toute l’aide que vous nous apportez. J’ai bien compris la façon de compter les temps, cependant, arrivé à la croche et à fortiori la double croche, je « décroche »!! Comment arrivez vous à compter 1.2.3.4 et à suivre le métronome quand il faut jouer 2 notes (ou plus..) pendant une même pulsation? Avez vous une astuce? Merci d’avance pour votre aide .
    Bravo pour votre site très bien construit.

    • Benoit

      Bonjour

      Je compte les temps jusqu’à 4, c’est le chiffrage de la mesure. Pour jouer des croches, il faudrait compter jusqu’à 8 (sur les 4 temps), pour compter à la croche. Vous pouvez essayer, pour la réalisation de l’exercice. Avec un métronome qui fait la pulsation à 4 temps, cela sera d’autant mieux. Il faut être régulier et jouer 2 croches identiquement espacées durant 1 temps (puis essayez 4 doubles croches = 1 temps).
      Dans la réalité, vous ne compterez jamais à la croche pour les mesures à 4 temps.

      Bon courage.

  • DEMEE DUBOIS

    pouvez-vous dire comment identifier le temps, tempo, rythme, pulsation et mesure?

    • Benoit

      Bonjour,

      Dans l’ordre. Le chiffrage de la mesure (à côté de la clé, Ex 4/4) indique l’unité de temps. La mesure découpe le morceau en « portions » de temps équivalentes. La pulsation bat les temps. Le tempo donne une vitesse à ses temps, plus ou moins vite (suivi avec le métronome). Le rythme est une notion plus générale. Il peut faire référence à la mesure, ou aux notes et à leurs symboles (noire, blanche, triolet, 3 pour 2, rythme ternaire ou binaire, ralenti,…).

  • Hulin Yolande

    Bonjour benoît cela fait 4 ans que je fais des cours de piano particulier mais j’ai toujours des problèmes de Rhyme. Avez vous une méthode pour que j’y arrive. Merci

    • Benoit

      Bonjour Yolande,

      Comme conseils, je dirais :
      – pratiquer le rythme en dehors de l’instrument : taper le rythme avec les mains
      – fixer vous des morceaux avec des rythmes simples, les deux mains tombant sur les temps
      – jouer plus lentement
      – mémoriser les notes à jouer pour vous concentrer plus facilement sur le rythme
      – jouer avec le métronome pour rester régulier, pas de ralentissement, pas d’accélération, pas de décalage entre les deux mains

      Bonne continuation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus de commentaires