Rythme à 3 temps – valse et mazurka

Je vous propose de nous pencher sur deux rythmes célèbres à 3 temps : la valse et la mazurka.

Pour cela, on répondra dans cet article à la question du rythme :
Qu’est-ce qu’un rythme ?

 

 

Puis, nous regarderons le rythme directement sur des partitions de piano :
Quel est ce rythme à 3 temps de la valse et de la mazurka ?

 

Retrouvez sur cette page : d’autres leçons pour apprendre le solfège avec le piano

 

La valse et la mazurka

D’un point de vue musical, la valse et la mazurka sont des danses. Le rythme ou la sensation rythmique permet alors de les distinguer.

 

La valse : très célèbre, c’est une danse qui est donc généralement sur 3 temps. Qu’elle soit jouée ou dansée, on compte ainsi 3 temps : « 1, 2, 3 ».
La valse s’est développée en Autriche (Vienne) à la fin du 18ème siècle. On retient aujourd’hui les fameuses valses de Vienne composées par Johann Strauss.

Le tempo des valses est assez rapide mais certaines partitions peuvent être plus lentes.

 

La mazurka : c’est une danse originaire de Pologne, à 3 temps. Elle a connu un grand succès en Europe au 19ème siècle.

Le tempo de la mazurka est allant (un peu moins rapide que la valse).
Sur la partition, il y a souvent une anacrouse. C’est-à-dire qu’il y a une ou quelques notes avant le premier temps de la première mesure.

Pour le piano, les valses sont largement présentes dans le répertoire. Que ce soit avant les romantiques jusqu’à des compositions plus contemporaines du 20ème siècle et d’aujourd’hui.

Frédéric Chopin est le grand ambassadeur des valses et des mazurkas. Plusieurs valses dites posthumes n’ont pas été éditées du temps du compositeur.
La mazurka a été largement représentée chez Chopin. Le compositeur polonais a ainsi écrit pour le piano 69 mazurkas !

 

Un rythme à trois temps

Il y a deux notions à définir ici : le rythme et les 3 temps.

 

Le rythme

Sur le plan théorique, le rythme est l’organisation des durées dans un morceau.

Dans une valse et une mazurka, les durées suivent un motif bien précis. C’est ce motif qui distingue une valse d’une mazurka.
Ce motif est alors compris dans une mesure à 3 temps qui va se répéter.

 

Le temps

Le temps est l’unité qui découpe chaque mesure d’un morceau. On parle alors de 3 temps quand la mesure est découpée en 3.

Comment voir et compter les 3 temps depuis les notes de la partition ?

Dans une mesure simple à 3 temps, on pourra compter :

  • 3 noires : mesure dite « 3/4 »
  • 3 croches : mesure « 3/8 »
  • 3 blanches : mesure « 3/2 »

Ces indications sont le chiffrage de la mesure. Pour apprendre davantage sur le chiffrage, je vous renvoie à cet article : comprendre le chiffrage – rythme, temps et mesure

 

Chiffrage de la valse et de la mazurka

Dans une valse, la mesure sera en général de 3 temps, avec l’indication 3/4 au début de la partition. Soit, il y a l’équivalent de 3 noires par mesure.

Dans une mazurka, la mesure peut être simple : 3/4 comme la valse.
Elle peut aussi être composée (temps ternaires), comme le 9/8 : il y a alors l’équivalent de 9 croches ou bien 3 noires pointées. On comptera alors les 3 temps d’après ces 3 noires pointées.

Rentrons maintenant dans le vif du sujet !
On va visualiser les 3 temps du rythme avec plusieurs extraits et partitions de valses et une mazurka de Chopin.

 

 

Rythme de la valse

Toutes les partitions qui suivent ont des mesures à 3/4.

Les 3 temps sont souvent imprimés par la main gauche, avec différents motifs.

Quelques motifs rythmiques de la valse (basse)

Quelques motifs rythmiques de la valse (joués au piano à la basse)

 

Le rythme le plus fréquent et qui rend bien compte de la danse :

  • 3 noires
  • 1 blanche pointée sur le premier temps suivie de 2 noires

Le 1er temps est généralement la note la plus basse.

Ou, il peut y avoir d’autres partages des temps comme :

  • 2 noires + 1 soupir (silence d’un temps)
  • 1 noire + 4 croches

 

Exemples de valses au piano et partitions

Valse de Lajos Papp

Premières mesures d'une valse de Lajos Papp

Premières mesures d’une valse de Lajos Papp

Le motif de 3 temps : 3 noires dans une mesure. Le rythme alterne de la main gauche à la main droite.

A la main gauche, le rythme sert d’accompagnement. Quand il y a 3 noires, la première est la plus grave (pour marquer le temps fort) puis deux notes plus légères qui sont piquées.
La main droite joue la mélodie.

Les autres indications à repérer :

  • Le tempo est indiqué « blanche pointée = 60 » (il y a normalement le symbole de la blanche pointée). Il y a l’équivalent de 60 blanches pointées jouées dans une minute (autrement dit les 3 temps de la mesure durent 1 seconde). Ce tempo est donc assez rapide.
  • Les 4 mesures sont liées par une grande liaison. Ces mesures vont ensuite se répéter dans une même phrase.

 

Le travail de la main gauche

Il est important de souligner dans les valses le travail de la main gauche.
Souvent, elle se déplace : de la basse sur le 1er temps vers un accord de notes plus aiguës sur les 2ème et 3ème temps (temps plus faibles).

Il y a alors plusieurs difficultés à considérer :

  • les déplacements peuvent être grands (plusieurs octaves)
  • la main gauche retombe sur un accord de plusieurs notes (attention aux écartements entre les doigts).
  • ces groupes de notes main gauche ne doivent pas être surjoués. La main droite qui a la mélodie doit rester au premier plan sonore.

Ces détails valent aussi pour les mazurkas.

Pour ces aspects, le travail de la main gauche peut être séparé de celui de la main droite.

Main gauche : on s’entraînera à faire les déplacements de façon précise et dans le bon tempo. La main gauche est le marqueur des temps de la valse. C’est très important qu’elle reste dans le rythme.
Main droite : on soignera la mélodie. On veillera à la jouer plus fort que l’accompagnement.

 

Main gauche de la valse KK IVb n°11 de Chopin

Dans cette valse de Chopin (une des plus faciles), on voit que les déplacements de la main gauche sont importants. Les accords de 3 notes demandent aussi de la précision.

Premières mesures de la main gauche de la valse KK IVb n°11 de Chopin

Premières mesures de la main gauche de la valse KK IVb n°11 de Chopin. Attention aux déplacements et au positionnement sur les accords.

 

Partition à télécharger – valse KK IVb n°11 de Chopin

 

Valse favorite de Mozart

extrait-valse-favorite-de-mozart

 

Partition à télécharger – valse favorite de Mozart

La partition commence par une levée avec les trois premières notes de la mélodie. On appelle cela une anacrouse : le morceau ou une phrase démarre sur une mesure qui n’est pas complète (la 1ère mesure peut être chiffrée à partir de la suivante).
Le motif de 3 temps à la main gauche : blanche pointée sur le premier temps (dans la mesure du possible tenue) puis 2 noires sur le deuxième et troisième temps.

Le tempo est Allegretto (100 à 128 noires à la minute).

Il y a un deuxième mouvement dans ce morceau. Le motif sera un peu différent mais le rythme sera toujours à 3 temps (toujours 3/4). En pratique, le rythme et le tempo sont maintenus alors que le discours musical change.

 

Temps forts et temps faibles ?

Tous les temps dans la mesure n’ont pas la même importance. Les temps forts sont plus marqués que les temps faibles.

Dans une mesure à 3 temps, le premier temps est fort, le deuxième et troisième sont faibles.

A propos de la mazurka : la danse exige que le 2ème temps soit légèrement appuyé (même s’il est faible).

 

 

Rythme de la mazurka

Motif du rythme de la mazurka (mélodie)

Motif du rythme de la mazurka (mélodie)

 

Le rythme de la mazurka pour une mazurka en 3/4 sera : croche pointée/double croche + noire (ou 2 croches) + noire (ou 2 croches).

Ce rythme est imprimé par la mélodie.

 

Chopin – Mazurka en Mi mineur Op.17 N°2

Premières mesures de la mazurka op.17 n°2 de Chopin

Premières mesures de la mazurka op.17 n°2 de Chopin

 

Partitions à télécharger – Les mazurkas opus 17

On reconnaît :

  • l’anacrouse
  • la 1ère mesure ou la 3ème mesure selon le rythme : croche pointée/double croche + 2 noires (ou croches).
  • à l’écoute, on entend bien un balancement dû au rythme.

 

Pour conclure, on a deux danses. Deux types de partition écrite souvent en 3/4, soit 3 temps/3 noires. Ce qui les distingue, c’est le rythme, soit « le motif » que forment les temps.

Pour la valse, on peut retenir une main gauche métronomique, elle bat chaque temps régulièrement. C’est elle qui souligne le tempo. Celui-ci est assez rapide et rend bien compte de l’aspect virevoltant de la valse.

La mazurka a une mélodie davantage balancée avec un rythme marqué de contre temps (la double croche suivant la croche pointée) qui pourra retomber sur un deuxième temps un peu accentué.

On s’arrête ici sur l’aspect rythmique.
Le caractère musical des œuvres pourrait être à son tour détaillé. C’est à dire qu’une valse est généralement enjouée alors que la mazurka a un caractère plus mélancolique (surtout chez Chopin qui utilise souvent des tonalités mineures).

Cet article vous a-t-il apporté des conseils utiles ?

Continuez à apprendre en recevant tout de suite :

Les guides gratuits "Les bonnes méthodes pour apprendre vos partitions" et "300 accords de piano"

2 morceaux faciles, avec des conseils détaillés en vidéo : le 1er prélude de Bach et la chanson Hallelujah.


L'envoi est immédiat. Vos données resteront confidentielles

Partager sur facebook

65 commentaires


  • Vignon

    Merci beaucoup Benoît. Bonne et heureuse année 2017 à vous.

    • Benoit

      Merci, bonne année

      • Gérard

        Merci beaucoup Benoît pour ce que vous nous faîtes les mots me manquent de vous dire merci.
        je vous souhaite une année de concrétisation de vos projets.
        merci et bonne année à vous et à vos proches .

        • Benoit

          Merci Gérard

  • Pat58

    SUPER ! J’adore les valses !!!

    MERCI Benoit pour ces explications précises et … très bonne année « musicale » à vous !

    • Benoit

      Merci Pat, bonne année !

  • Yves

    Merci pour ces précisions.
    J’ai appris le piano assez tard et j’ai privilégié la pratique au dépend du solfège. Ce qui fait que je sèche à la lecture ( clef de sol et fa) qu’il m’arrive de confondre.
    Je vous souhaite une merveilleuse année 2017. Merci encore.
    Yves

  • Ghislain

    Bonjour,
    Je m’étais souvent demandé ce qui distinguait valse et mazurka. Maintenant, je le sais grâce à vos explications extrêmement claires et précises. Merci.
    Et puis, merci aussi pour les cadeaux que vous nous offrez.

    • Benoit

      Merci Ghislain, bonne continuation.

  • Corroy

    Super! Merci pour cet exemple clair et documenté auditivement . J’en avais justement besoin pour comprendre

  • Danielle

    Très bonne année à vous aussi Benoît. Super, comme toujours, vos explications et vidéos. J’ai déjà téléchargé les partitions. Avec vous, l’année commence bien en musique. Tout est clair et net. cela nous donne envie toujours et toujours d’avancer. Les difficultés ne sont pas insurmontables. Avec vous c’est un
    vrai plaisir de jouer en pensant que la musique nous transporte sur d’autres cieux. Une excellente année
    pour vous et vos proches Benoît. A bientôt de vous lire encore .

    • Benoit

      Merci Danielle 🙂

      Une excellente nouvelle année.

  • Daniel

    Bonjour Benoit et meilleurs vœux a vous aussi ainsi qu’à vos proches
    Avec les rythmes de la valse et de la mazurka vous nous faites attaquer l’année en trombe
    Jusque à présent je ne suis jamais arrivé à bien saisir le rythme et le tempo de la valse dès qu’il augmente en vitesse , je pense réussir avec vos explications et le travail sur la main gauche
    merci pour tous les sujets que vous abordez

    • Benoit

      Bonjour Daniel,

      Merci et bonne année.

      La valse peut être effectivement très rapide. Comme d’habitude, on pourra commencer un morceau lentement (très lentement) pour s’habituer aux notes, doigtés et transitions. Répéter par tranche de quelques mesures. Et comme je le précise, la main gauche doit être très ordonnée.

      Bonne continuation.

  • Catherine

    Bonjour
    Merci de votre aide si précieuse pour mon amélioration au piano.
    Je recherche des partitions très mélancolique mais pas trop difficiles
    j’adore chopin mais c’est encore un peu difficile.
    Que pourriez vous me conseiller.
    Merci de votre aide
    Et surtout TRES BELLE ANNEE 2017 tout en musique

    Catherine

    • Benoit

      Bonjour Catherine,

      Merci.

      En classique, il y a les gymnopédies de Satie ou cette berceuse.

      En variétés françaises, des chansons comme un homme heureux, avec le temps, chez Laurette…

      En variétés internationales : what a wonderful world, no surprises

  • Pages

    Merci Benoit,
    Mes meilleurs veux! Vos conseils me sont très utiles.
    Denka

  • Jean-Baptiste

    Bonne et Heureuse Année 2017, Benoît !
    Merci pour ces précieux conseils et documents!

    • Benoit

      Merci Jean-Baptiste

  • Jean-Paul

    Bonjour,
    Il y a beaucoup de pièces intéressantes dans « Album for the young » de Tchaïkovski, abordables et pleines de charme
    J-Paul

  • Marie-Christine

    Très bonne année!
    Merci pour vos conseils!!!

    • Benoit

      Merci Marie-Christine,
      Bonne année

  • Chouaib

    Merci bien pour ces beaux conseils et bonne année 2017

    • Benoit

      Merci Chouaib et bonne année

  • henri

    bonsoir tres bonne annee a vous merci pour c’est conseil henri

    • Benoit

      Merci Henri
      Bonne année

  • serge

    bonjour Benoît,
    très très instructif et motivant tout ton travail.
    alors que faire pour te remercier ! au minimum te souhaiter une excellente année.
    quels prérequis pour jouer la valse de Chopin ?
    serge

    • Benoit

      Bonjour Serge,

      Merci.

      Pour la valse, je dirais : commencer à bien jouer de ses deux mains ensemble (coordination, indépendance), en même temps être à l’aise main gauche avec les intervalles et surtout les déplacements, connaître les rythmes simples. Soit 2 à 3 ans de piano.

      On peut au début se passer des ornementations (petites notes) pour que le rythme soit plus facilement en place.

  • Elisabeth

    Bonne Année ! Merci Benoît de nous faire commencer l’année avec valses et mazurkas. J’ai écouté et téléchargé les partitions et vais essayer de les travailler avec vos conseils…mais c’est déjà d’un niveau élevé.
    La valse la plus simple que je connaisse pour débuter est « mon beau Danube bleu » de Strauss. J’aime beaucoup aussi la valse de l’adieu de Chopin.
    3 questions si vous voulez bien :
    1) temps : s’il y a une blanche pointée suivie de 2 noires dans la première mesure et comme la blanche pointée vaut 3 noires, faut-il tenir la blanche pointée durant toute la mesure en jouant les 2 noires suivantes pour composer justement la mesure ?
    2) j’ai beaucoup aimé la valse de Lajos Papp. Quel est son titre ? Peut-on la télécharger ?
    3) j’aimerais télécharger et imprimer vos articles théoriques pour les avoir sous les yeux avec la partition (avoir votre article en même temps que la valse à jouer par ex, ou rechercher la tonalité etc…) mais je ne vois pas d’icône de téléchargement ou d’impression.
    En tous cas, encore merci pour le temps que vous nous donnez généreusement et les explications claires et précises bien loin de mes souvenirs de mes cours de solfège et de piano (et même ceux de mes enfants) sans but ni pédagogie malheureusement.
    Plus que cordialement.
    Elisabeth

    • Benoit

      Bonjour Elisabeth,

      Je vous rejoins, la valse de l’adieu est très jolie, un peu plus délicate que celle présentée ici.

      Pour vos questions :
      1/ Oui, la blanche pointée doit être tenue les 3 temps de la mesure. Ceci dans la mesure du possible, c’est à dire si vos doigts 4,3,2,1 peuvent atteindre les 2 noires suivantes sans que le doigt 5 se lève (qui joue donc la blanche pointée). Les noires peuvent être une note jusqu’à un accord de 3 notes. Dans ce dernier cas, il faut être souple pour tout jouer ensemble (éviter de se raidir). La souplesse se travaille et se développe petit à petit.

      2/ Je ne connais pas son titre. Elle est issue du recueil « de Bach à nos jours » volume 1. Lajos Papp est un contemporain, on ne peut pas trouver ses partitions libres de droit.

      3/ Vous pouvez imprimer depuis votre navigateur, mais c’est pas sûr que les marges soit respectées. Sinon, copier le texte et coller dans un logiciel de traitement de texte avant d’imprimer.

      Bonne continuation.

      • Elisabeth

        Merci, merci de votre réponse si rapide et de votre disponibilité.
        Je me mets tout de suite au piano.!

  • Gisèle

    Merci Benoît! Encore une fois vos conseils sont précieux !
    Bonne et heureuse année à vous et à vos proches

    • Benoit

      Merci Gisèle et bonne année

  • Georges

    Passionnant ton article. J’aimerai savoir si tu as eu l’occasion de te pencher sur la mazurka créole qui est une danse encore pratiquée aux Antilles et en Guyane et qui est un adaptation par la population créole des mazurkas d’origine européenne adoptée par les békés. Même si la façon de danser s’est beaucoup modifiée en quarante ans, malheureusement dans le sens d’une simplification et d’un appauvrissement des rythmes, elle est encore bien vivace notamment pendant le Carnaval. Les créoles dansaient aussi la valse, à leur façon, de manière beaucoup plus chaloupée et sensuelle que la valse viennoise. De nombreuse valses créoles sont de véritables petits bijoux musicaux.

    • Benoit

      Bonjour Georges,

      Non, je ne connais pas ces versions des musiques et danses créoles.

      Je suis preneur d’un lien d’un morceau si tu as cela pour nous le présenter.

      Bonne journée.

  • denise

    Bonne Année 2017 à vous et vos proches. Merci infiniment pour tout ce que vous nous
    enseignez. Malgré mon âge et mon arthrose aux doigts, je me suis remise a jouer du piano
    je joue pour moi, je manque quelquefois une note , mais bon on arrête pas. Et c’est grâce à vos
    encouragements que je continue. Continuez à nous encourager et encore une fois
    MERCI.

    • Benoit

      Merci Denise,

      Bravo pour votre persévérance. Il faut tout de même rester vigilant avec les points de tension pour ce qui est des articulations et tendons. S’arrêter de jouer quand la moindre petite douleur se fait sentir (c’est aussi valable si on pratique des exercices).

  • Jacqueline

    Bonjour Benoît, Tous mes voeux pour cette Année Nouvelle à toi et à ta Famille. Merci pour tous ces conseils très enrichissants.

    • Benoit

      Merci Jacqueline 🙂

  • Alain

    Bonjour et bonne année 2017.
    Comme d’habitude vos informations sont parfaites et très instructives.
    J’ai beaucoup de mal en ce moment pour jouer le Prélude N°1 selon Bach.
    Pour les 2 mains, il faudrait 2 cerveaux.
    Salutations amicales.
    ALAIN.

    • Benoit

      Merci Alain,

      Mes meilleurs voeux.

      Un peu de patience avec la coordination 🙂
      Pour le prélude, vous pouvez dans un 1er temps plaquer les groupes notes de chaque mesure (si possible). Cela facilite la pratique.

  • nicole

    Bonjour et bonne Année 2017

    Merci pour ces informations qui sont très instructives.

    Je suis entrain d’apprendre la valse de l empereur . j’ai du mal avec la coordination des deux mains et la pédale.

    Salutation Amicale

    • Benoit

      Merci Nicole. Bonne année.

      Bon apprentissage sur cette valse.

  • Roger

    Bonne et Heureuse Année, Benoit

    Merci pour votre blog qui me fait progresser et complète les cours que je prends avec mon professeur (niveau débutant)
    C’est surtout la lecture sur la partition en simultané avec l’usage du clavier qui est difficile. J’utilise l’écoute sur mon ordi après avoir saisi les notes de la partition pour entendre le rythme et visualiser les accords sur le clavier virtuel pour mieux les mémoriser. C’est un peu long mais les « révisions » sont plus rapides. Je travaille par ailleurs sur mon piano numérique 88 touches environ une à deux heures par jour en effectuant des pauses. Vos conseils me sont précieux et votre site est très vivant.
    Cordialement

    • Benoit

      Bonjour Roger.

      Oui, dissocier les éléments est une bonne technique si vous déchiffrez pour la première fois. Le rythme est à ce moment rarement bien en place. Il faut jouer très lentement.
      Vous pourriez visualiser les notes directement sur votre clavier pour faciliter l’apprentissage des positions des touches et des intervalles entre les doigts si il y a des accords (plutôt que sur un écran et clavier virtuel).

      Bonne continuation.

  • brigitte

    Bonjour
    Je vous souhaite à vous et vos proches une excellente année 2017
    Je voudrais recevoir la partition avec les doigtés du 1er Prélude de Bach mais je ne trouve pas comment faire

    • Benoit

      Bonjour Brigitte,

      Je vous renvoie le lien (vous étiez bien inscrite).

      Bonne année.

  • Coraly E R

    Merci Benoît, meilleurs vœux 2017, je suis dans les rythmes actuellement, pour coordonner les 2 mains, c’est pas encore simple pour les nouveaux en instruments,comme moi, le niveau est élevé mais l’objectif est là. C’est super pour le partage.

    • Benoit

      Merci Coraly,

      Bon courage avec la coordination et patience.

  • Véronique

    Bonjour Benoit,
    Merci pour vos articles, toujours enrichissants. Et meilleurs voeux pour 2017.
    Amicalement,
    Véronique

    • Benoit

      Merci Véronique

  • gislhaine

    Pour 2017,je vous cite la phrase d’un ami
    Merci pour vos cours et pour ces si jolis morceaux mais ce n’est pas gagné!!!
    en tout cas,bon courage à tous et plein de progrès pour tous vos élèves
    Bien amicalement
    Gislhaine

    • Benoit

      Merci Gislhaine !

  • Dama julien

    salut Benoit! heureuse année et merci pour tout. Actuellement je ne m’exerce plus puisque mon piano a un problème, mais d’ici là je reprends à appliquer.
    merci!

  • Gaëlle

    Bonjour Benoit,
    je m’attaque à la valse de Chopin, pourriez-vous m’expliquer ce que veulent dire les « mini » doubles croches des mesures 5, 13….
    Merci beaucoup
    Gaëlle

    • Benoit

      Bonjour Gaëlle,

      Les petites notes sont des appoggiatures (ce sont les mesures 4 et 12). Dans cette valse, elles sont jouées comme elles sont écrites : d’une durée d’une double croche et sur le premier temps.

      Il existe une autre appoggiature symbolisée par une petite note barrée. Celle-ci doit être jouée très vite et avant le temps sur lequel tombe la note principale qui lui est rattachée.

      Les appoggiatures sont des notes voisines de la note principale qui suit (en dessous ou au-dessus).

      • Gaelle

        Merci Benoit pour cette réponse, pour le moment je n’arrive pas à la jouer sans perdre le rythme… je crois que je vais faire sans pour l’instant et je la jouerai quand je serai plus à l’aise sur la mélodie…

        • Benoit

          Oui Gaelle, c’est une bonne méthode au début, valable pour les appoggiatures et d’autres ornements. Ne pas les jouer avant que le rythme soit en place.

          Bonne continuation.

  • Franck

    Bonjour Benoît et merci pour cet article très instructif.
    je joue du piano depuis un peu plus d’un an et j’aimerais beaucoup jouer une valse, je crois que ce serait un pas vers l’indépendance des mains. J’oublie pour l’instant les valses de Chopin, bien trop difficiles pour moi… Une que j’aime beaucoup, et dont j’aimerais avoir votre avis quant à son niveau de difficulté, c’est la valse des patineurs de E.Waldteufel. Le début à l’air relativement simple, qu’en pensez-vous ?
    D’avance merci pour vos conseils.
    Franck

    • Benoit

      Bonjour Franck,

      Je ne connais pas cette valse. Merci pour l’info.
      Je n’ai pas l’impression qu’elle soit facile (à moins que vous ayez un arrangement simplifié). La main droite « brode » par moment, la main gauche est assez variée, de multiples positions et accords, quelques fois des déplacements.

      La valse en La mineur KK IV de Chopin serait je pense plus facile. Testez, mais si vous avez 1 à 2 ans de piano, je vous conseillerais de partir sur des valses plus faciles (dans des recueils de piano classique pour débutants avancés).

      Bonne continuation.

  • Franck

    Merci pour votre réponse Benoît.
    Je ne pensais pas qu’il existait une valse de Chopin « accessible » et bien tant mieux car celle en la mineur que vous suggérez est l’une de mes préférées (loin derrière l’opus 64 no 2 tout de meme). La mélodie me semble plus compliquée à conduire que celle des « patineurs », ce doit être une impression… Pensez-vous que l’on puisse se passer des ornementations?

    • Benoit

      Bonjour Franck,

      Oui, tout à fait. On peut au début pratiquer sans ornementation, le rythme sera plus facile, on simplifie à la première note qui sera sur le 1er temps. Beaucoup de morceaux peuvent être démarrés de cette manière chez Chopin, mais aussi Mozart, Bach… Les petites notes sont rajoutées après quand on est à l’aise.

      Bonne continuation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus de commentaires