Leçon de piano débutant – Coordonner ses deux mains et jouer en rythme – Composition

Voici une leçon pour la coordination des deux mains au piano.

 

Nous allons pour cela jouer une petite composition. Il y aura plusieurs objectifs dans cette leçon de piano :

  • apprendre à coordonner ses deux mains ensemble
  • jouer en rythme
  • lier les notes qui se suivent
  • la régularité : c’est maintenir un tempo de départ que l’on se fixe (vous pouvez répéter plus lentement au début).
  • veiller à rendre une bonne expression de la mélodie jouée par la main droite

 

Retrouvez sur cette page : les autres leçons de piano et exercices

 

Télécharger la partition de la leçon

Partition – Composition n°3

 

Fichier midi – Composition n°3

 

 

Ma vidéo au piano – Composition

 

 

La leçon au piano – s’exercer et jouer

 

Indications sur la partition

La mesure est à 4/4 : 4 temps par mesure ou l’équivalent de 4 noires

Le tempo : l’objectif est assez lent (70 la noire), on pourra prendre son temps, prendre le temps d’écouter la mélodie une fois que le morceau est répété et connu.

Les rythmes : ils sont assez simples : blanches, noires et rondes. Il y a aussi des silences : soupir (1 temps) et demi-pause (2 temps).

 

Conseils pour jouer

Position des mains sur le clavier

Vous pouvez déjà repérer la position des mains au départ de façon à poser vos doigts sur les touches, au bon endroit. Ainsi, les mains sont en place.

La main gauche : le cinquième doigt sur le Do grave, en dessous du Do central.

La main droite : le quatrième doigt sur le Mi aigu.

 

Les doigts aux deux mains sont groupés, c’est-à-dire sur des notes conjointes (touches blanches voisines). Les mains garderont cette configuration tout le morceau.

La main gauche ne bougera pas.

La main droite fera quelques petits déplacements.

 

Les doigts feront la liaison entre les notes (sauf durant les déplacements de la main droite, ou au moment d’un silence).

 

Répétition mesure après mesure en alternant les deux mains

Alterner les deux mains en jouant mains séparées puis mains ensemble est une bonne méthode pour progresser sur l’indépendance des deux mains.

 

Mesure 1 : on y retrouve déjà toutes les durées qui seront jouées dans le morceau. A la main droite, 1 blanche + 2 noires. A la main gauche, 1 ronde.

 

Mesure 2 : il y a une petite interruption à la main droite avec un soupir sur le 3ème temps. La main ne joue donc pas sur ce temps (elle ne bouge pas). Elle réattaque ensuite un Si sur le 4ème temps.

La main gauche joue 2 blanches.

Mains ensemble : il faudra être vigilant quand la main droite « relève le doigt » sur le soupir tandis que la main gauche attaque le Fa. Puis, la main droite attaque le Si tandis que la main gauche tient sa blanche.

 

Ce motif à la main droite (soupir puis noire) se retrouve plusieurs fois dans le morceau. Il faut bien le répéter et le maîtriser. D’abord main droite seule, puis avec la main gauche.

Cette coordination est une des difficultés principales du morceau.

 

La note sur le 4ème temps est comme « un tremplin » jusqu’au 1er temps de la mesure suivante.

 

Mesure 3 : main droite, le Fa aigu sur le premier temps doit bien ressortir. Déjà, le premier temps est un temps fort. De plus, cette note doit être mise en avant comme elle est aiguë (ici la plus aiguë du passage). Il faudra donc un peu appuyer ce Fa. Sans exagérer, sans le jouer trop fort. Mais surtout, éviter de le jouer trop doucement surtout que le 5ème doigt est plus faible.

 

Mesure 4 : main droite, comme la mesure 2, la main marque un soupir pour continuer sur le 4ème temps. La différence est que la main se décale un peu vers la droite pour prendre le Do avec le pouce. On profite alors du soupir pour anticiper ce petit déplacement de la main.

Main gauche, pas de problème, il y a une ronde toute la mesure.

 

Mesure 5 : appuyer le Sol aigu à la main droite sur le premier temps, tenu deux temps.

 

Mesure 6 : la main droite se redécale vers la gauche (à sa position de départ) à la fin de la mesure.

Aux deux mains, on joue la mesure 6 et la transition vers la mesure 7 à l’identique de la mesure 2.

 

Mesure 8 : les mains s’arrêtent de jouer pendant la demi-pause (on les maintient au-dessus des touches prêtes à réattaquer). Comptez bien les 2 temps. Une erreur fréquente est de raccourcir le silence quand aucune main ne joue.

Fin de la mesure, la main droite se décale vers la droite, le 3ème doigt au-dessus du Mi pour préparer la mesure qui suit.

 

Mesure 9 : la main droite joue seule. Une pause à la clé de Fa pour la main gauche.

Les quatre mesures 9 à 12 : la main droite joue toujours 1 blanche puis 2 noires. Toutes les notes sont liées jusqu’à la fin.

 

A cet endroit, la mélodie doit être bien mise en valeur. La blanche sur les premiers temps est souvent jouée avec un doigt plus faible, le 4 ou le 5. Il faudra donc veiller à bien appuyer cette note et de façon générale, continuer à faire ressortir la mélodie. Ecoutez-vous. Ecoutez cette mélodie. Jouez toujours dans le tempo, calmement, sans le presser.

 

Vous pourrez progresser dans le travail d’expression une fois que chaque passage sera bien mémorisé, en intégrant les doigtés, les écarts de la main droite et le jeu des deux mains ensemble.

 

Mesures 13 à 15 : main droite, le pouce s’écarte un peu pour jouer le Si le 1er temps de la mesure 14.

Les deux dernières mesures, vous pouvez jouer plus doucement pour marquer une rupture avec les notes aiguës qui précédent. En diminuant le son, on marque aussi la fin du morceau.

 

Merci d’avoir suivi cette leçon, c’est à présent à vous de jouer !

 

Cet article vous a-t-il apporté des conseils utiles ?

Continuez à apprendre en recevant tout de suite :

Les guides gratuits "Les bonnes méthodes pour apprendre vos partitions" et "300 accords de piano"

2 morceaux faciles, avec des conseils détaillés en vidéo : le 1er prélude de Bach et la chanson Hallelujah.


L'envoi est immédiat. Vos données resteront confidentielles
Partager sur facebook

13 commentaires


  • Enoch

    Merci beaucoup pour cet exercice très pratique.
    Je suis débutant en piano et en lecture de partition. J’aimerais savoir comment jouer une partition au piano avec les accords, main gauche comme droite? Y aura-t-il une leçon spécifique? Un exercice pratique me sera utile.

  • Sencie

    Excellente leçon de piano. Extrêmement importante pour la coordination du travail des mains.
    Passage obligatoire pour le débutant que je suis. Chapeau !

    • Benoit

      Merci beaucoup 🙂

  • Daniel

    merci pour ce morceau, la partition est claire et bien documenté pour un débutant c’est ce qu’il attend.
    Vos deux guides sont aussi deux beaux cadeaux. Amicalement D.P

  • Yvan

    Bonjour Benoit
    Je suis musicien depuis ma plus jeune enfance. Mon instrument de base est la clarinette SIb.
    Depuis bientôt 5 ans j’ai acheté un clavier Tyros 3. J’en joue régulièrement mais je ne lis que la clé de sol. Ma plus grosse difficulté est de plaquer et changer facilement les accords à la main gauche. Je n’achette que des partions écrites en clé de sol avec les accords écrits au dessus de la portée. J’aimerais avoir votre livre sur les accords de piano, et si possible avoir aussi un conseil pour travailler ma main gauche afin de faciliter le passage des accords.
    Merci.

    • Benoit

      Bonjour Yvan,

      Merci pour votre message.
      Pour travailler la main gauche sur des enchaînements d’accords, il faut répéter :
      – la position de la main + écartement des doigts entre les intervalles : avoir ainsi une bonne mémorisation de chaque accord
      – les enchaînements, soit s’entraîner à déplacer la main d’un accord à un autre

      Vous pouvez télécharger le guide en remplissant le formulaire sur toutes les pages du site ou cette page du guide des accords.

      Bonne continuation
      PS : j’étais moi-même clarinettiste et la clé de Fa a dû s’imposer pour parvenir à lire et à jouer les partitions de piano

  • planko

    bonjour Benoit suis très heureuse de vous retrouver ; cela fait 7 mois que je fais du piano ainsi que le solfège, cela se passe très bien, mon professeur me fait passer une audition à 6 mains, le solfège est parfois compliquer par la théorie mais je m’aperçois qu’avec la pratique ça passe mieux, et tout cela grâce à vous. Aussi, je suis vos conseils et celui-ci pour le rythme avec les partitions est très intéressant, merci pour tout.

    • Benoit

      Bonjour.

      Merci, tant mieux si ces conseils permettent de compléter ce que vous apprenez par ailleurs.

      Bonne continuation (et bonne audition !)

  • anna

    bonjour,
    j’avoue que j’avais un peu abandonné parce que dès que ça se complique ou que ça va plus vite avec la main gauche, je décroche. Donc, je vais m’y remettre avec le joli morceau. Merci encore

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus de commentaires