Beethoven - Bagatelle opus 126 n°3

Bagatelle opus 126 n°3, Beethoven – Vidéo et partition de piano

L’instant est important, j’enregistre un morceau classique, et celui ci n’est pas tellement facile. C’est tout de même une bagatelle qui est sensée être plus abordable que d’autres morceaux de Beethoven. Dans tous les cas, dés que l’on aborde le répertoire classique, je pense que les morceaux demandent toujours plus de travail et beaucoup de concentration pour l’interprétation. C’est du coup un excellent moyen pour progresser, à la condition d’y trouver son plaisir, c’est quand même le but 😉

Voici donc la bagatelle n°3 du recueil de l’opus 126, composée à la fin de la vie de Beethoven. C’est l’une des dernières œuvres que le compositeur a écrite pour le piano.

Je vous souhaite une bonne écoute,

Benoît

 

Retrouvez sur cette page : les autres partitions de piano

 

Ma vidéo de la bagatelle

L’indication de tempo est andante et le mouvement cantabile e grazioso (chantant et gracieux). Pour ce qui est du tempo, vous pourrez trouver différentes interprétations. J’ai choisi de jouer le morceau plutôt lentement, pour travailler l’expression et bien faire ressortir chaque accord ou note, je trouve cela plus jolie (et puis c’est plus facile).

Le début du morceau est assez solennel. J’essaye de prendre mon temps pour marquer des temps forts, faire ressortir les quelques crescendos indiqués. Après 1’05 sec., le crescendo est plus important, on arrive au sommet de ce premier mouvement à 1’25 sec.. On peut après cela marquer le diminuendo.

Il y a par la suite deux passages particuliers. D’abord la succession de quadruples croches, comme deux gammes (incomplètes) séparées par un point d’orgue. Le choix vous appartient : on peut jouer lentement ou plus vite. On peut choisir de faire le tout à la main droite (en passant le pouce) mais si vous souhaitez être plus rapide, il vaudra mieux enchaîner les deux mains comme sur la vidéo. Personnellement, j’ai choisi de ne pas trop me précipiter pour éviter les fausses notes 🙂 En suivant, il y a à partir de 2’03 sec. une trille assez longue qui nécessite une bonne tenue.

A 2’41 sec., on arrive au dernier mouvement. La main droite entame des triples croches quand la main gauche fait des doubles en alternant les basses. Pour maîtriser ce passage, surtout la main droite, la répétition du travail est nécessaire. Il faut être sûr de « tomber » au bon endroit sur le clavier car les passages du 5ème ou 4ème doigt au pouce sont fréquents et les intervalles changent. La régularité est aussi de mise, il ne faut pas s’emballer, même lorsque la nuance est plus crescendo comme à 3’15 sec..

Le final à partir de 3’50 sec. est posé.

La partition gratuite

 Télécharger la partition

 

Partager sur facebook

6 commentaires


  • agbedevi junior

    merci beaucoup de nous avoir permis de faire un pas dans la musique. Ce site est un bon guide pour les pianistes .merci encore benoit

  • schillinger yza

    Benoit,
    QUE c’EST BEAU ! quel plaisir que celui de vous écouter !
    Mille merci pour tout ce bonheur
    yza

    • Benoit

      Merci Yza !

  • Corinne

    Bonsoir,

    C’est vrai c’est un régal de vous écouter, vous jouez merveilleusement bien.
    Et votre site est génial, le doigté inscrit sur les partitions est parfait.
    j’ai imprimé pas mal de choses.
    Comment trouvez-vous les partitions, est-ce vos arrangements pour la musique de films, variétés ??
    Je prends des cours depuis une dizaine d’années et j’adore le classique…

    A bientôt.

    • Benoit

      Bonjour Corinne,

      Merci 🙂

      Les partitions classiques comme cette bagatelle sont libres de droit. Si vous cherchez des sites où les trouver, vous pouvez consulter cet article.

      D’autres partitions sont des arrangements et surtout beaucoup de recueils de partitions du commerce (dans ce cas j’indique les références dans l’article).

      Bonne continuation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus de commentaires