Toujours là – Yann Tiersen – partition piano

Jouer Yann Tiersen au piano à partir de la partition originale est un vrai plaisir. Yann Tiersen est pianiste et beaucoup de ses chansons sont écrites à la base pour le piano, cela aide. On écoute la chanson puis on peut directement la reproduire grâce à la partition de piano, avec un minimum de préparation ça va de soit ;). Il y a bien sûr les airs d’Amélie Poulain et puis il y a d’autres mélodies, moins connues mais tout aussi intéressantes. Toujours là est une de ces perles.

J’ai entendu Toujours là par hasard (enfin pas complétement quand même) en écoutant l’intégrale de l’album Rue des cascades. J’ai tout de suite accroché et me suis repassé quelques fois de suite cette musique.

Le morceau est court, le rythme est entraînant, assez vif. Il y a un seul mouvement, mais on relève quatre variations (c’est mon avis), quatre changements dans la mélodie. Cette partition est de niveau moyen. Je la joue à partir du recueil Yann Tiersen, Piano Works, 1994-2003 (je donne les références à la fin de l’article).

 

Retrouvez sur cette page : les autres partitions de piano

 

Ma vidéo au piano

Conseils pour jouer

Durant tout le morceau, la main gauche joue le même enchaînement de quatre notes (à noter qu’il y a deux clés de sol), toujours sur 8 mesures. C’est à la fois facile et délicat. Facile, car c’est toujours la même chose. Délicat, car le grand écartement des doigts peut entraîner une certaine raideur, puis il faut tomber juste sur ces quatre notes et toujours en rythme avec la main droite.

Revenons aux 8 mesures. Ces 8 mesures découpent en fait le morceau en quatre variations (8 mesures x 4). A chaque 8 mesures, si la main gauche joue strictement la même chose, la main droite entame une nouvelle mélodie.

Au début puis à partir de 15 sec., de la mesure 1 à 16, les deux premières mélodies sont assez similaires. Le deuxième mouvement est plus complexe avec des tierces. C’est assez technique, peut-être le passage le moins facile.

A partir de 30 sec., la troisième mélodie fait appel à des octaves.

A partir de 44 sec., le dernier mouvement est plus mélodique, grâce à des arpèges de notes ascendantes. Le morceau se termine brièvement sur cette arpège, avec tout de même une note de ralenti et un point d’orgue.

 

La partition

yann-tiersen-piano-works

Toujours là est disponible dans le recueil de partition « Yann Tiersen, Piano Works, 1994-2003« , publié par Universal Music Publishing.

Ce recueil contient 23 morceaux originaux de Yann Tiersen, dont La valse d’Amélie, Comptine d’un autre été : l’aprés-midi, Naomi, La dispute… C’est 86 pages, les morceaux ne sont pas tous annotés de doigtés et accords.

A qui s’adressent ces partitions : pianiste à partir d’un niveau moyen.

Partager sur facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus de commentaires