Pianos numériques pas chers – sélection 2014

Sur cette page, vous trouverez une sélection des pianos numériques parmi les moins chers du marché.

Un piano numérique à petit budget peut avoir plusieurs avantages :

  • Je pense en premier aux débutants qui souhaitent commencer sans mettre plus de 1000 € dans le piano.
  • C’est un premier piano pour vous ou pour votre enfant. Vous achetez un numérique pas cher dès aujourd’hui puis si le jeu en vaut la chandelle, vous investirez davantage dans quelques années (dans un vrai piano d’étude ou un piano plus haut de gamme).
  • Pour un pianiste déjà confirmé et qui possède un piano acoustique, le numérique peut servir de deuxième piano d’appoint. C’est un avantage pour les déplacements, pour s’enregistrer, pour jouer en silence… J’en dis plus après.

 

En bas de la page, vous verrez une sélection des pianos numériques les moins chers chez les principales marques, un résumé des fonctions, leurs points forts et points faibles : chez Yamaha, Kawai, Casio et Roland.
Les prix sont en dessous de 1200 €. Ces numériques restent des pianos de qualité, ce ne sont pas des « jouets » ou de simples synthétiseurs. Ils disposent tous des 88 touches d’un vrai piano.

A contrario, certaines options sont absentes mais elles ne sont pas indispensables pour des amateurs débutants. Au delà de 1500 €, vous pourrez par exemple avoir un meilleur clavier (touches en bois), un meilleur son (plus grande polyphonie, meilleure amplification, plus d’effets sonores), plus de fonctions en général (connectique, technologies numériques avancées…).

 

C’est à vous de juger selon vos besoins.

Rien ne vous empêche d’acheter un piano numérique dans une tranche de prix supérieure ou directement un piano d’étude (acoustique), même si vous êtes débutants. Un piano acoustique, même de « faible qualité » permet déjà de jouer sur une vrai mécanique et d’apprendre à contrôler le son et sa résonance.

Pensez aussi à cela si c’est votre premier achat.
Si vous n’êtes pas débutant, le numérique a aussi d’autres avantages. Voyons cela tout de suite.

 

Les avantages du piano numérique même à petit prix

On joue en silence avec un casque

Tous les pianos numériques ont une ou deux prises casque.
Il faudra prévoir un budget supplémentaire pour le casque ou le négocier directement avec le vendeur si vous achetez le piano. Quand j’ai acheté mon premier piano (un numérique Kawai CA5), le vendeur m’a offert un casque et la banquette (c’est le geste commercial presque habituel).

Si vous souhaitez avoir un casque qui commence à rendre un beau son, comptez au moins entre 100 et 150 €. A noter que le son du casque est très souvent de bien meilleure qualité que le rendu sonore des enceintes du piano.
Ce détail est important puisque les pianos numériques les moins chers ont souvent des hauts parleurs assez faibles (au nombre de 2). Jouer au casque permet donc une meilleure écoute.

Un numérique à la place d’un système silencieux : les pianos numériques petits prix et jusqu’à 1500 € sont moins chers qu’un système silencieux de piano acoustique.
Cela donne à réfléchir. Il peut donc être judicieux de s’acheter un petit piano numérique ; si vous possédez déjà un vrai piano et que vous ne souhaitez pas installer un système silencieux dessus.

 

On peut s’enregistrer

Il existe une petite mémoire dans le piano lui-même qui vous permettra d’enregistrer directement 1 à 3 morceaux. Cet espace mémoire se compte en quelques milliers de notes.
En utilisation avancée et à condition d’avoir les prises adéquates, vous pourrez relier le piano à un ordinateur (utilisation d’une sortie ligne « Line out » pour s’enregistrer).

Le port USB a aussi tendance à se généraliser, pour s’enregistrer directement sur le piano ou pour connecter un ordinateur.
Sinon, vous pourrez toujours utiliser un bon vieux branchement MIDI (à noter que l’USB remplace le Midi, c’est donc aujourd’hui moins grave de ne pas trouver de prise Midi sur un numérique).

 

Un piano portable ou de salon

Cette sélection contient les deux « types » de pianos numériques :

  • Portable : les pianos numériques les plus compacts sont portables. Ils peuvent être facilement transportés pour faire de la scène ou en voyage. Ils s’achètent avec un support (simple trépied ou support dédié à un modèle de piano).
  • Meuble : ce sont les pianos numériques de salon. Ils ont une esthétique plus soignée et fait de matériaux plus lourds. Le clavier peut être souvent de meilleure conception. Ils feront une belle impression à l’intérieur d’une pièce.

Je le redis, les modèles les plus compacts présentés ici ont toujours 88 touches.

Les pianos meubles sont un peu plus chers, mais il y en a aussi pour « petits budgets », à environ 1000 €.

 

Comparatif des pianos numériques pas chers

Mise à jour : août 2014

 

Marque Modèle Clavier
Mécanique
Connectique Prix
Casque Sortie ligne USB Midi
CLAVIER PORTABLE
Yamaha P-105 GHS
(Graded Hammer S)
x x To-host 700 €
Kawai ES100 AHA IV F,
Poids progressif
x x 700 €
Casio PX-350 Ivoire de synthèse,
3 capteurs de touché
x x To-host
To-dev
x 800 €
Roland F-20 Ivoire de synthèse,
3 capteurs de touché
x x To-host
To-dev
800 €
CLAVIER DE SALON
Yamaha Arius YDP 162 GH (Graded Hammer),
Ivoire de synthèse
x To-host 1 100 €
Kawai CN24 Responsive Hammer II,
Clavier lesté
x x x 1 200 €
Casio AP-450 Ivoire de synthèse,
3 capteurs de touché
x x To-host
To-dev
1 150 €
Roland RP-401 PHA-4, Ivory feel
3 capteurs de touché
x x To-host
To-dev
1 200 €

 

Marque Modèle Sons Pédale Poids
Polyphonie Sonorités Amplification
CLAVIER PORTABLE
Yamaha P-105 128 notes 14 2×7 w 1 12 kg
Kawai ES100 192 notes 8 2×7 w 1 15 kg
Casio PX-350 128 notes 250 2×8 w 1 12 kg
Roland F-20 128 notes 35 2X6 w 1 20 kg
CLAVIER DE SALON
Yamaha Arius YDP 162 128 notes 10 2×20 w 3 45 kg
Kawai CN24 192 notes 15 2×20 w 3 45 kg
Casio AP-450 256 notes 18 2×20 w 3 40,5 kg
Roland RP-401 128 notes 316 2X12 w 3 40 kg

Mon avis :

Concernant les portables, il faut reconnaître que l’ensemble de ces claviers sont trop légers pour envisager un usage de longue durée et pour le travail du toucher et des sonorités. Ces claviers conviennent aux tout jeunes débutants et pour le transport. Ils ont quand même un très bon rapport qualité/prix.

Pour la mécanique, on soulignera la nouvelle mécanique AHA IV F du Kawai ES100, piano sorti en 2014.
Pour l’ensemble des fonctions, le Kawai est en retrait. Il ne dispose pas de sorties ligne, ni de prises USB.

Le plus complet semble être le Casio PX-350. Il fait en plus office d’arrangeur avec ses 350 sonorités et ses nombreux rythmes. C’est bien pour l’aspect ludique si vous désirez vous amuser un peu, faire des enregistrements…

 

Concernant les pianos meubles, le premier avantage est sans conteste au niveau du clavier (bien que cela reste toujours sans comparaison avec un acoustique).

Un bon point sur l’aspect clavier pour Yamaha et Kawai qui sont fidèles à leur qualité (mécanique GH chez Yamaha, Responsive Hammer II chez Kawai). Les deux claviers sont assez lourds (plus ferme en théorie chez Kawai) et proposent un poids progressif des touches (toucher plus lourd dans les basses). La mécanique clavier de Casio est plus standard, le toucher est plus léger. Celle de Roland est nouvelle (PHA-4), sensée être plus sensible.

Il faut se faire sa propre idée.

Côté fonctionnalités et qualité d’ensemble, on peut avoir un coup de cœur pour l’AP-450 de Casio. Toutes les connectiques sont présentes, la polyphonie est plus grande (256 notes) et l’amplification se fait sur 4 hauts parleurs. C’est une réussite, avec un très bon rapport qualité/prix.

La gamme AP est déjà le haut de gamme Casio.
Pour les autres marques, si ces pianos numériques ne vous suffisent pas, vous pourrez toujours regarder les modèles supérieurs de salon (gamme Clavinova CLP chez Yamaha, gammes CS ou CA chez Kawai, et gamme HP chez Roland).

 

 En détails (ces prix sont estimatifs, ils sont la moyenne de prix relevés dans la presse et sur internet, notamment sur les sites Woodbrass.com et Euroconcert.fr)

 

Yamaha

P-105, portable : 700 €

Yamaha P-105Points forts :

  • connectique (sorties ligne stéréo, USB To host)
  • bon rapport qualité/prix

Points faibles :

  • pédale sustain trop petite
  • absence de prise Midi (mais il y a l’USB)

En option : support (L 85) à 121 €, bloc 3 pédales (LP 5) à 71 €

Dans la même série (série P, portable) : Yamaha P-35 en entrée de gamme (450 €), P-255 pour le haut de la gamme P (1400 €)

 

YDP-162, salon : 1100 €

Yamaha YDP-162

Points forts :

  • qualité des touches et du clavier – mécanique GH (Graded Hammer)
  • 3 pédales (la pédale forte permet déjà quelques effets)
  • esthétique soignée

Points faibles :

  • pas de sorties ligne
  • pas d’afficheur
  • absence de prise Midi

Dans la même série (série Arius, salon d’entrée de gamme de Yamaha) : YDP-142 en entrée de gamme (850 €), YDP-181 pour le haut de la gamme Arius (1200 €)

 

Kawai

ES100, portable : 700 €

Kawai ES100

Points forts :

  • nouvelle mécanique-clavier AHA IV F (poids progressif) assez précis
  • effets et sonorités variés

Points faibles :

  • pas de prises USB (alors que ce clavier est une nouveauté 2014)
  • pas de sorties ligne (on ne pourra donc pas amplifier le son via des enceintes extérieures)

Dans la même série (série portable) : ES7 (1400 €)

A noter : le clavier de salon d’entrée de gamme KDP90 (950 €) est très similaire à l’ES100. C’est aussi une nouveauté 2014

 

CN24, salon : 1200 €

Kawai CN24

Points forts :

  • mécanique du clavier Responsive Hammer II (3 capteurs, clavier lesté)
  • revêtement des touches en ivoire de synthèse, qualité de l’échantillonage sonore
  • esthétique

Points faibles :

  • absence de prises USB

Dans la même série (série CN, salon d’entrée de gamme de Kawai) : CN34 pour le haut de la gamme CN (1500 €)

 

Casio

PX-350, portable : 800 €

Casio PX-350

Points forts :

  • qualité des touches (ivoire de synthèse)
  • bonne connectique (Line in/out, USB To host et To device, enregistrement audio sur port USB)
  • fonction arrangeur (250 sonorités, 180 rythmes)
  • richesse sonore (nouvelle technologie AiR)
  • afficheur LCD (3×16 caractères)

Points faibles :

  • 1 seule pédale, pédalier (3 pédales) et support optionnel

Dans la même série (série Privia, portable) : PX-150 en entrée de gamme (600 €), PX-850 pour le haut de la gamme Privia (950 €)

 

AP-450, salon : 1150 €

Casio AP-450
Points forts :

  • richesse des timbres et de la raisonnance (nouvelle technologie AiR)
  • polyphonie 256 notes, beau revêtement du clavier (absorption de l’humidité)
  • amplification de 2×20 w sur 4 hauts parleurs à 2 voies
  • esthétique soignée
  • connectique (USB To host et To device mais absence de Midi)
  • bon rapport qualité/prix (gamme AP, déjà le haut de gamme Casio)

Points faibles :

  • pas d’afficheur (pour un clavier de salon à plus de 1000 € c’est dommage)

Dans la même série (série Celviano, salon) : AP-250 en entrée de gamme (900 €), AP-650 pour le haut de la gamme Celviano (1350 €)

 

Roland

Roland F-20, salon : 800 €

Roland F-20

Points forts :

  • clavier avec simulation d’échappement
  • 35 sonorités
  • bonne connectique (USB To Host et To Device, sorties ligne)

Points faibles :

  • 1 seule pédale fournie (sustain) sans pédalier optionnel

Dans la même série (série F, portable) : F-130 à 1000 €

 

Roland RP-401, salon : 1200 €

Roland RP-401

Points forts :
nouvelle mécanique PHA-4, plus sensible, sensation d’échappement
316 sonorités
fonctionnalités (rythmes, 72 accompagnements internes)

Points faibles :
amplification de seulement 2×12 w

Partager sur facebook

22 commentaires


  • Yoco

    Merci Benoit, c’est super !
    J’envisageais justement l’achat d’un portable d’ici la fin de l’année, sans trop savoir quoi acheter…
    Yoco

    • Benoit

      Bonjour Yoco,
      De rien,

      Regardes quand même les portables plus haut de gamme, si ton budget est extensible, comme l’article pointe sur les petits budgets.
      (je ne voudrais pas que tu sois déçu par un manque de fonctions).

      Bonne continuation

  • Roland

    Il y a aussi d’autre marque moins connue. j’ai un piano digital de salon de la marque « Gallaxy HP-66 » que j’ai acheter(neuf bien sûr) il y a trois ans pour 850 € en promos au lieu de 1250 €.
    2 x20 Watts, trois pédales, 88 touches, prises usb et midi ;entées micro, prise pour casque(il y en à deux)
    la pression sur les touches simule un piano acoustique.le seul b mol, lorsque l’on reste appuyé sur une touche, le son ne dure pas aussi longtemps qu’avec un piano acoustique, pour les rondes, blanche et point d’orgue c’est pas le même rendu.
    P.S CA fait un an que je me suis mis au piano car mon fils a arrêter et c’est avec plaisir qu je découvre votre site.En septembre j’entame ma 2eme année de solfège.

    • Benoit

      Bonjour Roland,
      Merci de nous faire découvrir ce Galaxy HP-66 (je ne connais pas la marque rattachée). La connectique à l’air complète. Pour moins de 1000 € c’est un bon point.
      Le clavier reste à tester. Je recommande d’ailleurs de bien tester le clavier avant un achat, d’essayer différents modèles même si vous ne savez pas encore jouer (vous verrez que les sensations sont différentes).

      Bonne continuation pour votre 2ème année de solfège.

  • Philippe

    Bonjour,

    Pour ma part, je viens d’investir dans un Korg Krome 88 touches (cela peut donner d’autres pistes). Je l’ai trouvé sur le bon coin pour 1200€, il a 3 mois, neuf environ 1500€ suivant le revendeur. Je recherchai un clavier portable avec de belles sonorités, car mon vieux Technics Sx-PR602 avec ces 60 kg n’est vraiment facile à déplacer.

    Que pense tu de Korg tu n’en parles pas dans ton article ?

    Merci pour ton travail sur ce site,
    Philippe

    • Benoit

      Bonjour Philippe,

      Effectivement, j’ai oublié Korg comme grande marque de piano numérique (désolé à tous les possesseurs de Korg).
      Plusieurs piano Korg ont bonne réputation dans les portables et synthétiseurs. Il existe aussi des pianos meubles compacts dont le Korg LP 380 qui est intéressant (à environ 1100 €).

      Le Krome 88, dans sa fiche technique semble être très bon sur le plan des sonorités, des fonctions d’arrangeur. C’est un synthétiseur fait pour la scène (quasi professionnel), pour travailler des arrangements dessus ou sur un ordinateur.

      Bonne continuation

  • Roland

    Bonjour à tout le monde, bonjour Benoit
    Mon prof de solfège dé-conseil le synthétiseur , je ne sais pas pourquoi ?
    Au sujet du Galaxy Hp-66, le vendeur nous avait jouer un morceau de musique sur un piano acoustique puis sur le Galaxy et c’est assez bluffant. Une personne plus avertie aurai sûrement eu un autre avis.
    Mais bon le principal, c’est d’avoir un instrument pour jouer .

    • Benoit

      Bonjour Roland,

      Un professeur de piano vous conseillera un piano de qualité car l’apprentissage du piano est aussi l’apprentissage de la sonorité.
      Dans ce cadre, la sensation du piano acoustique est toujours la meilleure : vous avez une table d’harmonie avec une palette sonore très riche, vous avez un clavier mécanique (la lourdeur des marteaux est physique, il faut « l’apprivoiser »), et vous avez à disposition les pédales pour donner plus d’effets au son.

      Il est dit qu’un modeste piano acoustique d’occasion (disons entre 3000 et 5000 €) est toujours meilleur que le meilleur des numériques.

      Il faut juger selon vos besoins et votre expérience. Commencer avec un numérique n’est pas contre indiqué, les pianos meubles vous donneront déjà de bonnes sensations.

      Les synthétiseurs sont encore différents. Ils ont parfois moins de 88 touches. Il faut faire attention que ce ne soit pas que des arrangeurs.

      Mais tout dépend encore de vos besoins. Si vous prenez des cours, si c’est sérieux, il vous faut un numérique ou un vrai piano.

      • Roland

        Merci pour votre réponse. En octobre j’aurai un professeur de piano à l’académie, et jouer sur un piano acoustique. Je pourrai me rendre compte de la différence par rapport au piano numérique.

  • wassim SKAF

    Bonjour Benoit,
    Je pense acheter un celvano AP-650m de Casio pour ma fille agée de 7 ans (débutante). Si vous pouvez m’aider à savoir de plus les points forts ainsi que les points faibles de ce piano digital et si, en cas de besoin, peut être brancher à des amplificateurs extérieurs plus forts.
    Merci d’avance.

    • Benoit

      Bonjour,

      L’AP-650 est le modèle haut de gamme chez Casio (en négociant un peu, son prix reste « modeste » à moins de 1500 €).

      Points forts :
      – rapport qualité/prix
      – pour débuter les premières années, c’est bon
      – connectiques : oui, vous pourrez brancher à des enceintes extérieures (demander renseignements sur les câbles supplémentaires à acheter)
      – bonne polyphonie et amplification des enceintes internes
      – complet sur les fonctions numériques : sonorités et effets (on peut s’amuser)

      Points faibles :
      – Je pense que Yamaha et Kawai font mieux en terme de toucher
      – C’est un numérique : dans quelques années (voire rapidement), votre enfant pourra davantage apprendre sur un piano acoustique. Il faut prendre conseil avec un prof de piano à ce sujet, selon l’objectif, votre habitation ainsi que votre budget

  • wassim SKAF

    Je m’ecxuse Benoit,
    Ma fille est débutante.

  • Remeuf

    Bonjour Benoit,

    Chapeau bas pour ton site Benoit ! comment dirais-je… :il est parfait (clair, soigné, non commercial et j’en passe)

    Mon piano : un casio portable Privia PX-110. Touché lourd, 88 touches. Il a 6 ou 7 ans. Prix 500 ou 600 € (neuf) je ne sais plus exactement. Excellent son au casque.
    Franchement pour un premier piano (je voulais juste essayer cet instrument sans savoir si le piano me conviendrais), je ne regrette pas mon choix. Il a visité du pays celui-là et pas toujours dans les meilleures conditions, mais reste comme neuf encore aujourd’hui.
    2 défauts : le bruit des touches et sa pauvre pédale en plastique à 2 jacks et à 2 sous. Il faut être très fort pour changer la prise jack au cours d’un morceau 🙂
    Un très bon achat pour ceux qui ne savent pas si le piano sera leur compagnon de vie.

    Maintenant, il est grand temps pour moi de jouer sur un meilleur piano.

    • Benoit

      Bonjour Remeuf,

      Merci ! J’essaye de rentre Tous au piano très pratique pour grand nombre de pianistes amateurs.

      Un piano numérique compact peut être en effet le choix des débuts et surtout si on voyage.

      Bonne continuation pour la suite. Peut-être un futur piano… acoustique ?

  • Céline

    Bonjour,

    Je prends des cours de piano depuis peu et j’aimerai troquer un synthétiseur par un piano (qui ne sont pas du tout les mêmes instruments, contrairement à ce que je pensais au départ mea culpa :-))
    j’hésite entre les modèles suivants qui sont très différents notamment sur le prix : Yamaha P35, Yamaha P105, korg Lp-380.
    Pourriez vous me dire quel modèle est le plus intéressant en terme de toucher et de sonorité ?
    Merci

    • Benoit

      Bonjour Céline,

      Le piano Yamaha P35 et P105 sont des portables. Le clavier n’est pas très lourd. Le P35 est l’entrée de gamme Yamaha, vous l’aurez à moins de 500 €. C’est vraiment le 1er prix en terme de piano numérique 88 touches. Les deux pianos ont un très bon rapport qualité/prix. Pour la sensation du toucher, je dirais qu’ils ont un toucher assez léger (trop léger). Si vous souhaitez plus de fonctions et connectiques du numériques, je vous conseille le P-105.
      Le korg LP 380 est un peu plus cher, à environ 1000 €. C’est aussi un bon rapport qualité/prix. C’est déjà un piano meuble (assez compact quand même). Le toucher sera je pense plus lourd que les deux Yamaha. Il dispose aussi de la graduation du poids des touches (plus lourd dans les graves).

      Dans tous les cas, il faut tester et demander l’avis d’un vendeur.

      Cdlt

  • Bertrand

    Bonjour Benoît,
    Tout d’abord Merci, pour ton site qui m’est des plus utiles.
    J’ai re débuté le piano voici deux mois sur un Casio CT470 mais c’est plutôt un clavier arrangeur. Alors, je viens de voir un Thomann DP 26 qui me semble intéressant à tous niveaux, notamment le prix (330€). Dans les comparatifs ou avis, ils sont partagés et je ne vois pas vraiment la différence avec d’autres d’un prix légèrement supérieur (environ 100€ de plus).
    Pourrais-tu me donner ton avis?

    Cordialement.

    • Benoit

      Bonjour Bertrand,

      Je ne connais pas Thomann. Le prix est effectivement très bas en comparaison des autres marques : aujourd’hui, le premier prix par exemple chez Yamaha est le P45, chez Casio le cdp 130 (environ 450 € ). A ce prix, les fonctions seront réduites au maximum. Il faut vous assurer que vous ne manquerez de rien (une prise USB, des sonorités en plus…). Et surtout, assurez-vous que ce clavier Thomann est au « format piano » (bonne largeur de touches ; 88 touches, mais si c’est une ou deux gammes de moins ce ne sera pas très grave pour démarrer).

      Bonne continuation

  • elisabeth

    Bonjour,

    j’aimerai avoir vos avis concernant le piano technics SX-PX663 s’il vous plaît car on m’en propose un en très bon état au prix de 350euros…
    Qu’en pensez vous ? Points fort et points faibles ? est ce que je prend un risque en l’achetant ou pas ?

    (je ne trouve pas d’avis sur ce modèle sur le net, j’ai grand besoin de vos expertises)

    Merci beaucoup

    Elisabeth

    • Benoit

      Bonjour Elisabeth,

      Je ne connais pas ce modèle, ni la marque.

      Je vous conseillerais sur l’achat général d’un piano numérique d’entrée de gamme.

      Si c’est une occasion (visiblement c’est le cas), vous devez vous poser la question de l’âge du piano, si il a déjà servi (par qui). L’âge vous donnera une idée de la décote à appliquer, elle doit être très importante sur un piano numérique qui a déjà servi (la moitié et plus).
      Si le prix est effectivement intéressant, il faut vérifier une à une chaque touche, qu’il n’y ai pas de problème dans le mécanisme et dans la réponse sonore. Puis vérifier quelques fonctions numériques.

      Enfin, n’oubliez pas que vous pouvez avoir pour 100 € de plus un piano numérique moderne (88 touches) d’entrée de gamme et neuf.

  • Daniel

    Salut Benoit j’ai cherché longtemps avant de me décider à acheter un piano numérique j’ai essayé un yamaha un Roland je n’ai pas aimé les touches et, le son des deux me semblait pas non plus satisfaisant à mon oreille. Je t’ai déjà dit que j’avais une Casio CDP-220R que j’ai toujours bien apprécié et, bien me voilà avec un autre Casio Celviano AP-650 dans sa boîte complètement neuf je ne te dirai pas comment je l’ai payé mais, comme on dit pour une bouchée de pain. J’en suis vraiment très satisfait il me donne du plaisir à mes oreilles et, en plus il a tellement de possibilités et, si on parle de son de piano acoustique je pense que c’est à cela que sa ressemble un piano acoustique. J’ai remarqué de ta part que tu avais un penchant pour les pianos yamaha ou Roland comme bien du monde. Moi de plus en plus je crois que Casio va devenir la marque aussi grandement connu et, reconnu que les yamaha, les kawai, les Roland etc… Je ne sais pas si tu entendu les nouveaux Casios Hybride le GP-300 et, le GP-5OO. J’ai vu le Casio GP-500 joué avec un Grand piano à queue Kawai en concert et, le monde avait tous la bouche bée.Mon intention n’est que pour te dire que je suis très satisfait de mon achat. Si tu as un commentaire fait moi le savoir mais, mon texte n’était que pour te dire ma satisfaction pour les produits Casios.

    • Benoit

      Bonjour Daniel,

      Je suis content que tu sois satisfait du Casio. Il est vrai que Casio a bien progressé ces dernières années. Son haut de gamme actuel GP300/400/500 a reçu de bonnes critiques (compter quand même un investissement proche de 3000 € pour le GP300 et entre 3000 et 4000 € pour les GP400 et 500, neuf).

      Je n’ai pas de penchant pour une marque par rapport à une autre (ou je ferais bien un choix lors d’un futur achat). J’ai eu l’occasion d’acheter comme numérique il y a près de 10 ans un Kawai CA5 (piano meuble, toucher bois, assez accessible à environ 1500 €). Les dernières générations chez Kawai sont aussi très biens, dans la gamme CA (CA17/67/97). Le CA5 tient bon pour l’instant !

      Je dirais que l’on ne prend pas de risque à investir dans une de ces marques : Yamaha (dont les réputés clavinova), Kawai, Roland, Casio, et Korg. On jugera toujours en fonction de nos objectifs pianistiques donc de la qualité du clavier et de l’amplification sonore, des fonctions numériques, de la portabilité ou non des claviers (pianos numériques meubles).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus de commentaires