Jacques Brel - La quête

La quête – Jacques Brel – vidéo au piano

Voici mon enregistrement de la quête, réalisé à partir d’une partition pour piano seul. J’ai eu envie de jouer la quête avant d’autres titres de Jacques Brel parce que je trouve la mélodie de cette chanson riche et puissante. C’est un bon morceau pour progresser sur plusieurs aspects : les nuances de piano à fortissimo, l’écartement des doigts et le croisement des 2 mains. De plus, je trouve que cet arrangement pour piano est très bien fait en restant fidèle à la chanson originale, mesure après mesure.

Je vous souhaite une bonne écoute,

Benoît

 

Retrouvez sur cette page : les autres partitions de piano

 

Ma vidéo de la quête

La mélodie commence à 8 sec., après une brève introduction. Le premier couplet de la chanson est alors entonné jusqu’à 33 sec.. Un autre couplet suit, sur le même thème mais avec quelques variations mélodiques à la main droite. La main gauche reste pour le moment sur les mêmes accords. La principale difficulté (c’est flagrant sur la vidéo) est le croisement des 2 mains, la main gauche par dessus la main droite. Cela demande premièrement un travail d’un point de vue pratique pour rester bien synchronisé. Deuxièmement, la lecture est moins évidente comme la main gauche alterne constamment clé de fa et clé de sol.

Les dernières mesures du couplet marquent un premier crescendo jusqu’au refrain qui est joué forté à partir de 1’00 sec. Le refrain rentre dans un autre mouvement à 1’20 sec. Il y a alors un deuxième crescendo avec une nuance qui devient fortissimo (ff) à 1’25 sec., la chanson prend à ce moment toute sa puissance. Une des difficultés est ici à la main gauche ; celle-ci monte jouer une suite d’accord dans le medium (clé de sol) pour vite redescendre dans l’extrême grave plaquer une basse, et le tout dans le fortissimo. La main droite est aussi délicate avec un enchaînement d’octaves (accord de 8ème, intervalle do à do par exemple).

La tension redescend à 1′ 37 sec par un decrescendo, le refrain se termine et le mouvement peut se ralentir jusqu’au point d’orgue à 1’53 sec. On revient alors sur le premier mouvement du morceau avec une variation à la main gauche. Puis, la fin du couplet est marqué par un rapide crescendo à 2’17 sec. Cela prépare le final qui est éblouissant et parfaitement fidèle à la chanson.

La partition

Jacques Brel - reccueil de partition pianoLa quête est disponible dans le recueil de partition Jacques Brel, édité par Hit diffusion. Ce recueil contient 10 chansons adaptées pour le piano.

Jacques Brel, recueil spécial piano n°12 : c’est 10 morceaux (dont Ne me quitte pas, Quand on n’a que l’amour…), 57 pages, avec des partitions annotées et des indications de pédale. 1 disque est disponible.

A qui s’adressent ces partitions : pianiste à partir d’un niveau débutant avancé ou moyen.

Partager sur facebook

14 commentaires


  • SIMONETTI Maurice

    Magnifique chanson (elle me transportait il y a de nombreuses années et ça n’a pas changé)
    Très bon choix j’en suis ému.
    Je regarderais plusieurs fois cette vidéo.
    Le jeu est de qualité.
    Encore merci

  • JODARD daniel

    Benoît

    Excellente interprétation de cette chanson de Jacques BREL.

    Daniel

  • francois

    bonjour,
    pourriez vous me dire s’il vous plait si il existe une version un demi-ton plus bas
    merci d’avance

    • Benoit

      Bonjour,

      Je ne sais pas.

      Cette version est assez originale comme c’est un arrangement de la mélodie et de l’accompagnement. Vous pourriez chercher dans les accompagnements seuls, si il y a d’autres tonalités.

  • Mélanie

    Bonjour, j’ai ce recueil à la maison et commence le morceau Amsterdam.
    avez-vous une autre partition de ce morceau que celle de Raoul Duflot-Vérez?
    Merci.

    • Benoit

      Bonjour,
      Je n’ai aussi que ce recueil concernant Jacques Brel.
      Les chansons sont arrangées de façon à avoir la mélodie au piano. Ce n’est donc pas qu’un accompagnement.

  • Bruno

    Bonsoir,

    Il existe aussi une édition de « music en poche » spécial Jacques Brel dans lequel Amsterdam se trouve. Il est intéressant car il y a autant les accords TAB de base à revoir pour avoir une musique bien architecturée mais les accords sont mis au fond et c’est une excellente base pour réaliser une chanson correcte.

    • Benoit

      Merci pour l’info Bruno 🙂

  • Chriss

    Bonjour Benoit,

    Je n’avais pas encore vu cette vidéo.. j’adore cette musique et vous l’interprétez très bien, bravo!
    Ça donne envie de la jouer également. Il me semble en plus, avoir ce fascicule.
    Merci pour ce partage.

    • Benoit

      Merci !

      Oui, le morceau et cet arrangement sont excellents. Vous verrez que c’est un plaisir de le jouer.

  • renaud

    Bonjour,
    Est-il possible de recevoir la partition de Foolish Games s’il vous plait ?
    Merci

  • Lantoo

    Bonjour Benoit,
    J’ai découvert votre site en cherchant la partition de la quête, je reste bouche bée envahit par une grande émotion en regardant la vidéo, c’est vraiment magnifique votre interprétation ça donne envie et rêver encore plus.
    Merci beaucoup de nous avoir partagé votre savoir afin qu’on puisse se donner du plaisir en jouant au piano.

    • Benoit

      Merci Lantoo 🙂

      Oui, cette chanson est superbe et l’arrangement est très bien fait, il rend bien la montée progressive en puissance de la musique et de la voix. J’étais aussi très impressionné quand j’ai découvert cette chanson, un peu moins connue que les tubes de Jacques Brel.

      Bonne continuation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus de commentaires