Faire accorder et bien entretenir son piano

Le piano est un instrument à cordes, comme la guitare ou le violon.
Si une guitare s’accorde en quelques minutes, faire accorder son piano est beaucoup plus compliqué.

Il y a 2 ou 3 cordes par note, des cordes sur lesquelles les marteaux du piano frappent. Cela représente environ 240 cordes pour un piano de 88 touches.
L’accordage de son piano passe donc par un accordeur professionnel.

Même idée, si la guitare peut être accordée tous les jours avant de jouer, on comprend que faire venir un accordeur (et le payer) ne peut se faire que quelques fois dans l’année (une fois au minimum).

 

Cliquez-ici pour revenir à la page principale : piano, achat et entretien – logiciels

 

L’accord en pratique

Les cordes ont une élasticité. Quand on accorde, on retend les touches qui ont perdu de leur tension. Les cordes sont tendues jusqu’à un juste niveau sonore. Le son de référence est le La du diapason qui sonne à une fréquence de 440 Hertz.

 

Faire accorder son piano

Combien d’accord par an

1 accord par an est le minimum. 2 accords dans l’idéal si vous avez la possibilité et les moyens.

2 accords sont aussi envisageables si le piano est récent et surtout neuf. En fait, l’élasticité des cordes est très variable pendant les premières années de vie d’un piano. Plus les accords seront fréquents, plus le piano se stabilisera, c’est-à-dire qu’il tiendra plus longtemps sans se désaccorder.

Si vous jouez peu, il vaut mieux continuer à l’accorder une fois par an. Un piano qui n’est pas accordé pendant plusieurs années aura du mal à être récupéré. Il restera faux et injouable.

Combien cela coûte : personnellement, je paye environ 80 € pour faire réaliser un accord.

 

Quand faire accorder son piano

Quand les conditions extérieures sont stables au niveau de la température et de l’hygrométrie. L’hygrométrie est l’humidité dans l’air.
Par exemple, il ne faut pas faire accorder son piano quand il fait plus de 30 °C dehors alors que les températures moyennes du printemps et de l’été sont entre 20 et 25 °C. De même pour les périodes froides, il faut éviter les températures extrêmes.

Si on fait un accord par an, le mieux est de le faire à la fin de l’automne, début de l’hiver, après avoir branché le chauffage. Si vous le faites avant, le chauffage va créer trop de sec et le piano risque de se désaccorder assez vite.

Pour un deuxième accord dans l’année, on le fait inversement quand on ne chauffe plus et que c’est le retour du printemps, donc des températures plus chaudes.

L’hygrométrie est en fait la principale cause de variation de la tension des cordes. Bien sûr, la température joue aussi comme elle modifie directement l’humidité. De ce fait, la température assèche ou humidifie l’air.

Mesurer le % d'hygrométrie

Mesurer le % d’hygrométrie

 

 

Bien installer et entretenir son piano

Pour une bonne tenue de l’accord, il vaut mieux tenir éloigné le piano des sources de chaleur (radiateur, cheminée) et pas trop proche des accès extérieurs (porte d’entrée, baie vitrée).
Il faut aussi éviter les rayons directs du soleil qui vont taper directement sur le bois du piano.

 

Mesurer et maîtriser l’hygrométrie

Si on est précautionneux, on peut placer un hygromètre à côté du clavier. Un taux d’hygrométrie stable et compris entre 55 et 70 % est conseillé.
On peut artificiellement humidifier l’air à l’aide d’un humidificateur. Inversement, des capteurs d’humidité ou déshumidificateur sont utiles pour les pièces trop humides.

Attention au bon réglage de ces appareils. Si c’est mal fait, si le système se coupe, il y aura une très grande variation d’ambiance qui fera certainement bouger le piano.
C’est un vaste sujet. Il existe des systèmes poussés qui vont jusqu’à s’installer dans le piano, au niveau de la table d’harmonie. Ils régulent à la fois l’humidification et la déshumidification. C’est le cas par exemple du système Dampp-Chaser.

Avec un très bon niveau de contrôle sur l’hygrométrie, on peut faire en sorte qu’un piano tienne bien l’accord. Mais cela n’empêchera pas les effets de l’alternance saison chaude et saison froide.

Sans être sûr, il vaut mieux ne rien faire. Placer un hygromètre est déjà un bon réflexe. Si vous estimez que votre pièce n’est pas très « saine », demandez conseil à votre accordeur pour voir ce qu’il en pense.

Votre pièce à jouer ne doit pas ressembler à une salle de bain

Votre pièce à jouer ne doit pas ressembler à une salle de bain

 

 

L’harmonisation, un réglage supplémentaire après l’accord

Parlez-en à votre accordeur. L’harmonisation peut se faire après plusieurs années d’utilisation.

C’est une intervention aussi technique que l’accord.
Elle consiste à piquer avec une aiguille les feutres des têtes des marteaux dans le but de les amollir.

L’harmonisation joue directement sur le son. Elle permet de retrouver une bonne qualité des timbres et d’harmoniser l’intensité sonore des notes.

Les signes que votre piano a besoin d’une harmonisation : des sons trop étouffés, des nuances pianos difficiles à réaliser.

 

L’entretien d’un piano numérique

C’est moins problématique mais quand même important.
L’humidité est aussi l’ennemie du numérique du fait des composants électroniques. Il n’est pas utile de préciser qu’il vaut mieux tenir éloigné un verre d’eau d’un piano numérique.

Dépoussiérer le piano numérique régulièrement est le mieux que l’on puisse faire pour le préserver. Cela nettoie et protège tous les capteurs à l’intérieur du clavier.

Et vous vous en doutez, un piano numérique ne s’accorde pas pour la bonne et simple raison qu’il n’y a pas de corde.

 

 

Faire accorder son piano est important. Il faut l’avoir en tête dès l’achat d’un piano acoustique.

C’est important car le bon entretien et la justesse d’un piano jouent sur notre capacité et notre volonté à jouer. De là découle notre travail sur le jeu, l’interprétation, le développement de notre oreille musicale.

Bref, notre progression de manière générale est conditionnée par la qualité et l’entretien du piano.
Il ne faut pas oublier notre motivation et notre plaisir de jouer. On prendra d’avantage plaisir à jouer sur un piano bien accordé.

Cet article vous a-t-il apporté des conseils utiles ?

Continuez à apprendre en recevant tout de suite :

Les guides gratuits "Les bonnes méthodes pour apprendre vos partitions" et "300 accords de piano"

2 morceaux faciles, avec des conseils détaillés en vidéo : le 1er prélude de Bach et la chanson Hallelujah.


L'envoi est immédiat. Vos données resteront confidentielles

Partager sur facebook

10 commentaires


  • laurent

    Merci pour ces bons conseils.
    Tres bon site,agréable à consulter

    • Benoit

      Merci Laurent

      Bonne continuation

  • BERTHOME ANDRE

    Bien reçu votre message concernant l’ accord du piano. Fort intéressant. Le mien, YAMAHA numérique se trouve dans mon bureau, au sous – sol dans une pièce chauffée à 20°, durant cette période, toujours recouvert d’ une enveloppe en tissu en dehors des moments de travail.
    Conseils excellents ; de temps à autre, une chiffonnette est passée. L’ ai vérifié au diapason et ajouté 1/2 ton avec TRANSPOSE pour accorder.
    Merci de ces bons conseils et aussi pour tous les accords possibles ( enregistrés sur disque dur externe )

    • Benoit

      Merci

    • Annick

      André, je ne comprends pas.Vous dites que vous avez un piano numérique et vous parlez plus loin de l’accorder ? Je croyais qu’un piano numérique ne s’accordait pas.

      • Benoit

        Bonjour Annick,

        Dans cet article, je parle principalement de l’accord et de l’entretien du piano à cordes, donc de piano acoustique. J’évoque à la fin de l’article l’entretien du piano numérique, qui ne s’accorde pas, mais qui craint principalement la poussière et l’eau.

        Mais oui, je possède bien un numérique (il est sur toutes les vidéos) et aussi un piano droit, depuis pas trop longtemps.

        Bonne continuation

  • Stephane

    Bonsoir Benoît,
    aujourd’hui je dispose d’un piano numérique mais j’ai possèdé par le passé un piano acoustique droit avec un cadre métallique. Habitant dans un appartement avec chauffage au sol je me souviens que l’accordeur nous conseillait de disposer un petit bocal avec de l’eau dans la partie inférieure du piano droit c’est à dire dans le coffre située vers le pédalier. Cela avait paraît il pour vertue de retarder le désaccordage du piano. Je ne sais pas si tu as déjà entendu parlé de cela ? Autre question : pour le clavier numérique c’est nettoyage au chiffon sec pour enlever la poussière et rien d’autre c’est bien cela ? Merci et bonne soirée. Stéphane

    • Benoit

      Bonjour Stéphane,

      Le chauffage au sol est le pire pour les pianos acoustiques. La table d’harmonie est directement exposée à une source de chaleur et variable. Justement, je pense que mettre un bocal dans la partie inférieure doit ralentir la transmission thermique entre le sol et le bois du piano (ou le cadre métallique dans le cas que vous mentionnez).
      Oui, on fait la poussière d’un numérique avec un chiffon sec. Personnellement, j’aspire aussi sur le clavier avec le tube de l’aspirateur (sans trop insister).

      Bonne continuation
      Benoît

  • Mangin

    Bonjour,
    J’ai un piano droit (un hupfeld), quand je l’ai reçu il venait juste d’être rénové car il n’avait plus servi pendant un bout de temps. Je l’ai depuis 2 ans et demi (en Janvier 2015), et depuis je ne l’ai pas raccordé, pouvez-vous me dire quand est-ce que je dois le raccorder svp.

    • Benoit

      Bonjour,

      En général 1 à 2 accords/an, quand il y a de grosses variations d’ambiance, humidité dans l’air et température. Soit quand on allume (octobre-novembre) ou quand on éteint le chauffage intérieur (avril-mai).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus de commentaires